Tragédies nègres et tragédies grecques

par Patric Itoua

Thèse de doctorat en Littérature française, générale et comparée

Sous la direction de Romuald Fonkoua.

Soutenue en 2009

à Strasbourg .


  • Résumé

    L’objectif de cette thèse « TRAGEDIES NEGRES ET TRAGEDIES GRECQUES » est de comparer le théâtre tragique nègre dans ses rapports avec le théâtre tragique grec. Ayant constaté que la Critique littéraire et la Recherche universitaire accordaient moins d’importance aux travaux de comparaison portant véritablement sur le théâtre de ces deux sociétés, cette étude pose la question de la nature et de la signification des tragédies nègres par rapport aux tragédies grecques. Car l’on entend toujours parler de tragédies françaises, allemandes, italiennes… dans leurs rapports avec les tragédies grecques, mais jamais de tragédies nègres, comme si le théâtre négro-africain était moins poétique et moins expressif que d’autres. Trois pistes de réflexion constituent l’ossature de cette étude. Dans un premier temps, nous traitons des conditions de production du tragique dans les sociétés colonisées d’Afrique et des Antilles, c’est-à-dire de l’avènement du théâtre en général, et du théâtre tragique en particulier, dans les sociétés nègres, notamment à travers l’instruction. Cette partie met l’accent sur l’Influence des auteurs antiques (Eschyle, Sophocle et Euripide) sur les dramaturges négro-africains : Jacques Rabémananjara, Aimé Césaire et Wole Soyinka. Cette Influence s’est avérée positive parce qu’elle est représentative de leurs univers littéraires tragiques. Le second point de cette étude ne se départ pas du premier. Il met l’accent sur la manière dont les dramaturges négro-africains s’approprient le modèle ancien pour créer un univers littéraire qui leur est propre ; c’est ce que nous avons nommé : les dramaturges nègres et l’emprunt du canevas antique. Enfin, le troisième point se veut une étude de la structure des textes tragiques nègres par rapports aux textes grecs.

  • Titre traduit

    Negro tragedies and Greek tragedies


  • Résumé

    The aim of this thesis “NEGRO TRAGEDIES AND GREEK TRAGEDIES” is to compare the tragic negro theatre to the tragic greek theatre. Given that literary critics and researches attach less importance to comparative analysis of the theatricals of these two societies, this work questions the nature and significance of Negro tragedies in relation to Greek tragedies. While allot had been done on French, German, Italian. . . Tragedies in their relation to Greek tragedies, nothing has been heard on Negro tragedies, as if Negro-african theatre had been less poetic and less expressive. This work is based on three axes. First, the conditions of production of tragic in the colonised African societies and Caribbean’s- the theatre in general and tragic theatre in particular. This section lays emphasis on the positive influence of ancients authors (Eschyle, Sophocle and Euripide) on the Negro-african dramatic writers (J. Rabémananjara, A. Césaire, W. Soyinka). Secondly, we look at how the Negro-african writers appropriated the ancient model for creating a new literary world of their own- Negro dramatic writers and the ancient models. Lastly we take a look at the study of the structure of tragic texts.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (406 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 373-397. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TM.500.732,2009
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.