Le cinéma documentaire en Afrique Noire : du documentaire colonial au documentaire africain (1899-1985)

par Maria Loftus

Thèse de doctorat en Littérature française, générale et comparée et arts du spectacle

Sous la direction de Romuald Fonkoua.

Soutenue en 2009

à Strasbourg .

  • Titre traduit

    Documentary cinema in Black Africa : from colonial to African documentary (1899-1985)


  • Résumé

    Ce travail a pour objectif de montrer l’histoire du cinéma documentaire en Afrique noire et l’évolution de son statut entre les époques coloniale et postcoloniale. À travers une approche comparatiste et historique, sont étudiées les productions publiques et privées des grandes puissances impérialistes (Angleterre, Belgique, France et Portugal), l’institutionnalisation de l’Autre à travers les films ethnographiques (pour la plupart français) portant sur l’Afrique subsaharienne et une sélection de films documentaires de la première génération de cinéastes de l’après-indépendance. Nous mettons en lumière d’une part les motivations politiques et économiques de la production documentaire « classique » et soulignons de l’autre les liens de filiation directe entre ces motivations et le cinéma ethnographique aux contours pourtant plus scientifiques. Les œuvres documentaires produites en Afrique immédiatement après les indépendances sont elles aussi replacées dans un contexte politico-économique. L’étude porte aussi sur l’influence des théories de libération et d’esthétique, ainsi que des différents mouvements cinématographiques qui auraient influencé les cinéastes étudiés. Cette thèse est organisée en trois parties. La production documentaire coloniale est abordée dans la première partie à travers la mise en avant de thématiques récurrentes, la créativité formelle restant à l’époque très limitée. Le cinéma ethnographique, formellement plus audacieux, fait l’objet d’une analyse plus approfondie de l’écriture cinématographique dans la deuxième partie. La dernière partie enfin, dévoile les innovations thématiques et esthétiques du premier quart de siècle de l’après-indépendance à travers l’étude de cinéastes emblématiques.


  • Résumé

    The objective of this thesis is to examine the evolution of documentary cinema in Sub-Saharan Africa and to make explicit its different status during the colonial and postcolonial periods respectively. By adopting a comparative and historical approach, we will explore the public and private documentary productions of the major European imperial powers; how French ethnographic film, pertaining to Sub-Saharan Africa, institutionalised the Other; and analyse a selection of documentaries made by the first generation of post-independence filmmakers. The political and economic motivations of “classic” documentary production will be exposed as will the direct link between these said motivations and ethnographic cinema, despite the scientific grounding of the latter. Documentaries produced during the immediate post-independence period will also be subjected to politico-economic analysis, however the influence wielded by liberation theory, aesthetic concerns and different cinematic movements will also be considered. This thesis is composed of three parts. In the first, colonial documentary production will be textually analysed by foregrounding recurrent thematic issues as formal invention was minimal. The relative formal audaciousness of ethnographic film lends itself to a more in-depth study of its cinematic composition in the second part. The thematic and aesthetic innovations of emblematic filmmakers will be explored in our last part, spanning some twenty-five years of post-independent documentary production.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (548 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 516-531. Filmogr. p. 532-540

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TM.500.732,2009
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.