L'Aubier, la J. O. C. Et la J. O. C. F. Dans le diocèse de Besançon, 1927-1978

par Jean Divo

Thèse de doctorat en Théologie catholique

Sous la direction de Michel Deneken.


  • Résumé

    La Jeunesse ouvrière chrétienne (J. O. C. ) est fondée dans le diocèse de Besançon en 1927. A l'époque, les enfants des milieux populaires entrent à l'usine ou à l'atelier à la fin de la scolarité obligatoire, 13 ans. La situation de ces jeunes salariés, leur éloignement progressif de l'Eglise préoccupent certains prêtres dont G. Béjot, vicaire à Belfort. Les actions jocistes visent à améliorer les conditions de travail et de vie de ces jeunes. Pendant la guerre, malgré l'interdiction de l'Occupant, la J. O. C. Se maintient, résistant à la tentative de Vichy de créer une Jeunesse unique, à la nazification des esprits en France ou en Allemagne au temps du S. T. O. Par la suite, la J. OC. Soutient apprentis et jeunes travailleurs : proche des syndicats, elle glisse, en fin de période, vers un soutien aux partis de gauche. La méthode du voir, juger, agir conduit à l'action, car, au cours du cercle d'études où l'on dépouille les enquêtes, l'observation de la réalité du quotidien confronté à l'Evangile aiguise le regard. Elle mène à un approfondissement spirituel et à l'engagement syndical, associatif ou politique. C'est à Besançon qu'est inauguré le passage de la révision d'influence à la révision de vie. . .

  • Titre traduit

    The young Christian workers (YCW) in the diocese of Besançon, 1927-1978


  • Résumé

    A group of he YCW started in the diocese of Besançon in 1927. At that time children from a working class culture started working at thirteen. The situation of those young workers and their growing lack of contact with the Church were a subject of concern for some priests, amon whom G. Béjot, curate at Belfort. . . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (711 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 581-601. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TM.500.727,2009,1
  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TM.500.727,2009,2
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Bibliothèque des Facultés de Théologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : U750/1
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Bibliothèque des Facultés de Théologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : U750/2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.