Critique du concept de "signification" : étude de phénoménologie et sémantique sociale

par Denisa Lucia Butnaru

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Patrick Watier.

Soutenue en 2009

à Strasbourg .

  • Titre traduit

    Critic of the concept of "Signification"


  • Résumé

    Dans le présent travail je me suis proposé par une analyse du concept de signification d’interroger les possibilités de réalisation des relations intersubjectives, et donc, à une plus grande échelle de la constitution du social. Il s’agit d’une démarche combinée entre quatre paradigmes : la sociologie compréhensive, la phénoménologie, la sémiotique de Charles Sanders Peirce et la linguistique intégrale d’Eugenio Coseriu. Cette constitution des relations entre les sujets impose également un questionnement autour de la notion de typification et de système de pertinences, les notions centrales de la phénoménologie sociale d’Alfred Schutz. Ce vers quoi ce travail essaie d’aboutir est donc de remettre en question la possibilité des relations intersubjectives à travers les actes de signifier (de créer des significations à un niveau intersubjectif, et de créer du sens à un niveau individuel), et la connaissance sociale qui résulte suite à ces relations et qui, à son tour les génère. La méthodologie phénoménologique nous a fourni un premier point d’appui, mais ce qui nous a intéressé d’accentuer c’est le rôle que le langage joue dans le processus de signification symbolique du monde, et donc de rendre compte de la connaissance sociale en tant que semiosis. C’est pour cette raison, que la thématique abordée, même si en grande partie adhère aux postulats de la phénoménologie, se veut également une analyse de sémantique sociale.


  • Résumé

    In the present work, I have attempted to question the possibilities of realization of intersubjective relations by analyzing the concept of signification and its implications for their constitution. Its aim is, at a higher level, to develop an inquiry on the constitution of the sociality in general. My approach combines four major paradigms: comprehensive sociology, phenomenology, the semiotics of Charles Sanders Peirce and the integralist linguistics of Eugenio Coseriu. This discussion on the constitution of intersubjective relations aims equally at questioning main notions in the social phenomenology of Alfred Schutz, such as those of typification and relevance system. The main interest of this work is thus to question the possibility of the intersubjective relations by means of the signifying acts (acts that are responsible of signification at an intersubjective level and of meaning at an individual level). Connected to this topic, I have also analyzed the social knowledge that is the result of these acts and that in its turn is a condition for their realization. For such a purpose, the phenomenological methodology provided me a first hand conceptual background. Nonetheless, my interest was to focus on the role that language has in the symbolic signification of the world, and on how language gives account on the realization of social knowledge as semiosis. In this respect, even if my basic interests remain delineated by the phenomenological desiderata, my research is meant to be equally a study in social semantics.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (557 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 525-548. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TM.500.732,2009
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.