Identités numériques : gestion inter-organisationnelle centrée sur l'utilisateur et respectueuse de la vie privée

par Mikaël Ates

Thèse de doctorat en Génie informatique

Sous la direction de Jacques Fayolle et de Bruno Sauviac.

Soutenue en 2009

à Saint-Etienne .


  • Résumé

    Cette thèse a pour objet d'étude le paradigme de la gestion des identités numériques entre organisations. L'accent est porté sur l'usager, consommateur de services hébergés par des organisations dans un environnement ouvert. Le terme « environnement ouvert » résume l'idée d'un environnement où il ne peut exister d'autorité centrale régissant toutes les mises en relation entre entités qui le peuplent, ni tous les accès que ces dernières requièrent. Ainsi, dans un tel environnement, diverses entités, potentiellement inconnues, ont à établir des relations qui visent, dans ces travaux, à satisfaire les conditions de contrôle d'accès des fournisseurs de services et à donner à l'usager des moyens de contrôle et de confiance envers les organisations. L'emploi de tiers de confiance et leur potentielle croissance au sein d'un tel environnement sont des propositions argumentées. En effet, les certificats numériques sont une réalisation technologique qui permettent la diffusion d'informations certifiées issues de tiers de confiance, et les échanges d'informations certifiées entre usagers et organisations sont une réponse aux deux objectifs précédents. Cela suppose donc le déploiement d'une architecture globale d'échanges de certificats

  • Titre traduit

    Digital identities : user-centric and privacy respectful cross-organizational management


  • Résumé

    The topic of this thesis is the paradigm of the cross-organizationnal digital identity management. The focus is on the user, consumer of services hosted by organizations. The scene takes place in an « open environment », which refers to an environment where it cannot exist a central authority able to manage neither all the relationship establishments nor all the access requests. In such a world, various entities, potentially unknown, have to establish relationships in order to satisfy service providers' access control policies and to provide users with control and trust about organizations. The use of trusted third parties, and their expected growth, are propositions which are defended. As a matter of fact, digital certificates are a technical implementation allowing to spread certified information issued from trusted third parties. Moreover, the certified information exchanges, between users and organizations, are a way to match both previous expectations. However, it implies a global architecture for exchanging digital certificates

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (320 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. [305]-320

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Monnet. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 50860
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.