Transport de nanoparticules biodégradables de poly(acide lactique) à travers les muqueuses intestinales, et induction d'une réponse immunitaire muqueuse anti-VIH-1

par Charlotte Primard

Thèse de doctorat en Sciences, technologie, santé

Sous la direction de Christian Genin.

Soutenue en 2009

à Saint-Etienne , en partenariat avec Université Jean Monnet. Faculté de médecine Jacques Lisfranc (Saint-Étienne) (autre partenaire) .


  • Résumé

    Les muqueuses constituent la voie de transmission majoritaire du virus de l'immunodéficience humaine, et pour lutter efficacement contre ce virus, il convient d'éviter son entrée dans l'organisme, sa propagation et sa transmission, par l'induction d'une réponse immunitaire locale forte. Les nanoparticules de Poly(acide lactique) ou PLA sur lesquelles sont adsorbées des protéines antigènes administrées par voie sous-cutanée, permettent d'induire une forte réponse humorale systémique anti-VIH-1, mais les réponses muqueuses restent faibles. Notre hypothèse de travail repose sur l'administration des nanoparticules par voie muqueuse pour induire une forte réponse immunitaire locale. Nous nous sommes attachés à caractériser le transport des nanoparticules par les muqueuses intestinales. Grâce à des modèles d'anses intestinales ex vivo et in vivo chez la souris, et au développement de nanoparticules de PLA fluorescentes, nous avons pu démontrer que le transport des particules à travers la muqueuse intestinale est médié par les cellules M des plaques de Peyer, délivrant les particules aux cellules dendritiques sous-épithéliales. Nous avons également testé la capacité des nanoparticules de PLA à induire une réponse humorale muqueuse lorsqu'elles sont administrées par voie sous-cutanée ou par voie entérique. Nous avons ainsi démontré la nécessité de protéger les particules et l'antigène des agressions du milieu gastrique et/ou de les adjuvanter. Dans cette optique un premier essai encourageant a été réalisé avec le poly : IC, un ligand du récepteur Toll 3, co-administré avec les particules vectorisant la protéine p24, qui semble induire la production rectale et vaginale d'anticorps IgG et IgA.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (200 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. en fin de volume

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Jean Monnet. Service commun de la documentation. Section Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : EMT 6
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 8447
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.