Pour une didactique des littératures en français langue étrangère : du roman légitimé au roman policier

par Estelle Riquois

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Philippe Lane.

Soutenue en 2009

à Rouen .


  • Résumé

    Après une période de rejet, la littérature est aujourd'hui revenue dans les classes de langue en tant que document authentique. Si cette position n'est plus contestée dans les discours théoriques, dans les faits, de nombreux enseignants mettent encore de côté ce support pédagogique qui véhicule presque malgré lui de nombreux sous-entendus. Afin d'étendre le corpus dit « littéraire » et d'introduire dans la classe des documents motivants et présentant de nombreux avantages, nous proposons d'utiliser le terme « littérature » au pluriel, incluant les paralittératures, la littérature francophone ou la littérature dite « classique ». Cette ouverture peut notamment motiver les apprenants par l'utilisation de textes moins marqués, désacraliser l'exploitation des textes littéraires ou encore refléter davantage le marché actuel du livre. De plus, la diversité qualitative et thématique des littératures est un facteur qui permet d'adapter le support d'apprentissage au niveau de l'apprenant ou du groupe-classe. Les littératures étant très vastes, nous avons porté notre attention sur un genre particulier : le roman policier, qui est entré récemment dans les programmes scolaires français. Nous proposons une étude comparative d'un corpus constitué de descriptions urbaines issues d'une part de romans réalistes, et d'autre part de romans policiers du type polar urbain. Nous procédons ensuite à diverses expériences pour valider l'acquisition par les apprenants d'une compétence générique participant à la compétence lectoriale


  • Résumé

    After a period of disfavour, the literature is returned today in the classes of foreign language as authentic document. If this position is not any more disputed in the theoretical speeches, in the facts, numerous teachers still put away this teaching aid which conveys almost in spite of him, numerous allusions. To extend the literary corpus and introduce into the class of the rewarding documents and presenting numerous advantages, we suggest using the term « literature » in the plural, including paralittératures, the French-speaking literature or the « classical » literature. This opening can motivate in particular the learners by the use of less marked texts, destroy the sacred aura of the usign of the literary texts or still reflect more the current market of the book. Furthermore, the qualitative and thematic variety of the literatures is a factor which allows adapting the support of learning at the level of the learner or of group-class. The literatures being very vast, we paid our attention on a genre in particular: the police novel, which entered recently the French school programs. We propose a comparative study of a corpus constitued by urban descriptions on one hand of realistic novels, and on the other hand police novels of the type urban whodunit. We proceed then to diverse experience to validate the acquisition by the learners of a generic skill participating in the lectoriale skill

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (VII-684 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 509-528. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section lettres.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : XD7974
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.