Humour et humeur chez Louis-Ferdinand Céline : une esthétique du noircissement

par Yoriko Sugiura

Thèse de doctorat en Langue et littérature françaises

Sous la direction de Alain Cresciucci.

Soutenue en 2009

à Rouen .


  • Résumé

    Chez Céline, le rire occupe indéniablement une place importante. Mais, il est loin d’être franc, en s’associant à l’élément a priori non-comique. Il se caractérise aussi par sa nature d’impliquer le moi dans l’objet à rire. Selon nous, l’humour seul est en mesure de désigner pertinemment ce rire ambivalent. Nous privilégions aussi la notion d’humeur noire (la mélancolie), corrélat de l’humour, qui forme l’envers de ce rire. L’analyse s’attache à élucider les éléments qui rendent le rire célinien sombre ou ambigu : l’identité masculine, le passé perdu, l’idéal déchiré, le pouvoir oppressant et la réalité hostile. Au cours de l’analyse, on découvre une tension quasi constante entre le désir de chanter la perte et la volonté de subvertir l’état négatif par le rire, deux façons éminentes chez Céline de se confronter à la réalité. L’étude vise ainsi à dégager l’humour en tant que mode à la fois d’autodéfense et de subversion qui permet à l’écrivain de survivre avec la part négative du réel


  • Résumé

    Indisputably, in Céline’s work, laughter plays a large part. But this laugh is far from being open because it runs with an a priori noncomic element. And one of its main characteristic is to make the self the laughing stock of it. The notion of humour is, according us, the only concept which seems relevant to name this ambivalent laugher. We also privilege the notion of humeur noire (melancholy) connected to humour, which form the other side of this laugh. The analysis is dedicated to elucidate the elements which make the celinian laugher dark or ambiguous : male identity, lost past, broken ideal, oppressive power and hostile reality. Along this work, we discover an almost constant tension between the desire to express his loss and the willingness to subvert the negative state of mind through laugher, two eminent celinian ways to face pain. The study aims at defining humour as both a self-defence and a subversion which allow the writer to survive on the negative side of reality.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (446 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 417-436. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section lettres.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : XD7970
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.