Géoéthique du territoire : le débat public territorial à travers la presse magazine d'opinion en France

par Arnaud Brennetot

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Michel Bussi.

Soutenue en 2009

à Rouen .


  • Résumé

    L'idéal démocratique suppose que l'action territoriale de l'état soit contrôlée par le peuple. Pour comprendre comment s'effectue ce travail d'évaluation, je propose d'analyser les préoccupations géographiques qui traversent le débat public en France à partir d'un échantillon représentatif des jugements formulés dans la presse magazine (14 titres étudiés entre 2003 et 2005). Cette recherche repose sur l'hypothèse que les aspirations et les préférences sociales en matière d'aménagement et de développement des territoires sont hétérogènes. En les relayant et en leur donnant la forme de revendications générales, les journalistes exercent une fonction de mobilisation de la société civile et d'interpellation des pouvoirs publics. Au-delà de la mesure du rayonnement médiatique de territoires, la mise en évidence des valeurs géographiques sous-jacentes au discours permet de rendre compte des sensibilités éthiques de l'opinion. Grâce à une grille d'analyse géoéthique, quatre conceptions de la justice ont été identifiées : le culturalisme, le libertarisme, le constitutionnalisme et le perfectionnisme. Ces catégories désignent des ordres de grandeur susceptibles de mettre en lumière la signification éthique des jugements exprimés en matière de territorialité. Leur application au discours de la presse permet de caractériser les profils géoéthiques des différents magazines et, à travers la ligne éditoriale de chacun, de montrer la variété des courants d'idées qui structurent l'opinion publique en France, leurs convergences mais aussi leurs dissemblances, leurs antagonismes et leurs contradictions


  • Résumé

    Democracy's ideal implies that the State's territorial action be controlled by the people. To understand how this evaluation is done, I propose to analyse the geographical preoccupations present in the public debate in France. Based on a representative sample of the judgements expressed in 14 French magazines from 2003 to 2005, this research lies on the assumption that the social aspirations and preferences pertaining to territorial development and planning are heterogeneous. Journalists, who pass them on and sharp them into general demands, are instrumental in stimulating civic participation and in attracting the authorities' attention. The measurement of the places' visibility in the media is but one step in this work, which then aims to reveal the geographical values underlying discourse and to give an account of the ethical tendencies of the French public opinion. Thanks to a geoethical grid of analysis, I have identified four conceptions of justice : culturalism, libertarianism, constitutionalism and perfectionism. These categories provide evaluative scales which can shed light on the ethical meaning of judgements regarding places. Applying them to the discourse of the press allowed me to characterize the geo-ethical profile of various magazines and to show how each magazine's editorial line finds an expression in the diversity of ideological trends that structure the French public opinion and how they converge, but also diverge and clash

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (1009 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 829-857

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section lettres.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : Y9907/1
  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section lettres.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : Y9907/2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 2871
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.