Déterminants relationnels de la santé mentale périnatale : approche psychosociale

par Thomas Saïas

Thèse de doctorat en psychologie sociale

Sous la direction de Alain Cerclé.

Soutenue en 2009

à Rennes 2 .


  • Résumé

    La seconde moitié du XXe siècle a été marquée par un mouvement de médicalisation de la maternité et de la périnatalité, au détriment de l'intérêt porté aux déterminants relationnels de la santé mentale périnatale. L'approche communautaire de la santé mentale périnatale constitue le principe de subsidiarité applicable dans ce champ d'exercice : il est nécessaire de promouvoir les ressources sociales interpersonnelles si celles-ci peuvent se substituer à l'action médico-sociale. Ce travail de doctorat questionne l'impact du support social et de ses différentes formes (émotionnel, matériel, financier, informatif, socialisation, valorisation) sur les indicateurs de santé mentale et particulièrement sur la prévention de la dépression post-natale. A l'aide d'une méthodologie de psychologie sociale de la santé, 80 jeunes femmes en situation de grande vulnérabilité sociale et participant à une recherche-action de promotion de la santé mentale ont été questionnées sur leurs réseaux sociaux, sur le soutien social reçu et le soutien social perçu sur chacune des six dimensions du support social. L'analyse des données met en évidence qu'en contexte de grande précarité, on observe des liens différents entre support social et santé mentale que ceux habituellement reportés. La discussion porte sur les modèles de recherche et d'intervention spécifiques aux contextes de vulnérabilité psychosociale. Des perspectives sur les actions en psychologie communautaire sont proposées

  • Titre traduit

    Relational determinants of perinatal mental health : a psychosocial approach


  • Résumé

    During the second half of the twentieth century, the medical approach has taken the lead in the field of perinatality, over the interest for the community and social determinants of maternal mental health. According to the community model of mental health, social resources should be preferred to medical and professional interventions, as they promote the sustainability of mental health positive outcomes, by the autonomy offered to the community itself. This doctoral thesis aims at identifying the impact of the multiple dimensions of social support (emotional, practical, financial, guidance, socialization, positive feed-back) on mental health outcomes and more specifically on the prevention of postnatal depression. Using a social psychology of health methodology, 80 women have been recruited within a mental health promotion research. They have been evaluated on their social networks, received social support and perceived social support on each of the six dimensions of social support. The data analysis points out that common links reported between social support and mental health can't be found in this high-risk sample. The discussion focuses on research and intervention models for high psychosocial risk populations. Suggestions are made for improving community psychology actions

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (286 f.)
  • Annexes : Bibliographie f. 211-222. 351 réf. bibliogr. 11 annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire centrale.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Rennes 2. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire centrale.
  • Non disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Rennes 2. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire centrale.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.