Approche sociolinguistique des titres à la une des journaux camerounais francophones

par Ferdinand Njoh Kome

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Philippe Blanchet et de Yves Chevalier.

Soutenue en 2009

à Rennes 2 .


  • Résumé

    Le titre de presse au Cameroun est devenu à la fois l'une des formes privilégiée d'exposition langagière et l'un des modes de lecture les plus courants. Ce travail intitulé Approche sociolinguistique des titres à la une des journaux francophones du Cameroun voudrait, dans une approche dite de la complexité, à la fois examiner les spécificités de ce genre textuel particulier et comprendre pourquoi le titre de presse illustre une identité sociale et linguistique camerounaise. Ainsi, la structure textuelle du titre à la une d'un journal est variable, avec cependant une constance autour d'une structure linguistique tripartite : le titre, le sous-titre et le surtitre. Cette structure linguistique peut fonctionner en cohérence avec une structure iconique et une structure verbo-iconique. Les fonctions (épiphanique et incitative) du genre titre dans le multitexte qu'est le journal favorisent la simplicité de son lexique et de sa syntaxe. Il est un lieu d'interactions langagières et sociales particulières et le reflet des pratiques linguistiques de la société camerounaise. On peut donc y retrouver une hiérarchisation de la francophonie linguistique du Cameroun sur un continuum allant de l'irréel qu'est le français standard à l'indéfinition qu'est le français (vernaculaire) camerounais. Hiérarchisation à laquelle s'identifie le lecteur camerounais. Ce lecteur se retrouve aussi dans les représentations socio-discursives reflétant les discours et les attitudes dans la société camerounaise moderne. En somme, le titre de journal au Cameroun est devenu un espace de rencontre ethno-sociolinguistique

  • Titre traduit

    A sociolinguistical approach of the headlines of the front pages of francophone newspapers in Cameroon


  • Résumé

    The press headline in Cameroon has become both a privileged form of exposition to language and one of the most current reading form. This research work, entitled A sociological approach of the headlines of the front pages of francophone newspapers in Cameroon is destined to examine, through a ‘complexity approach’, the specificity of that particular genre and the reason why the press headline illustrates a Cameroon linguistic and social identity. Thus, the text structure of the front page headline of a newspaper varies, though consistently, around a tripartite linguistic structure: the title, the subtitle and the surtitle. That linguistic structure can function harmoniously with an iconic and verb-iconic structure. The functions (epiphanic and incitive) of the genre in that multitext called the newspaper favour the simplicity of its lexis and its syntax, the latter being a moment of particular linguistic and social interactions and the reflection of the linguistic practices of the Cameroon society. A hierarchy of the Cameroon linguistic francophonie can thus be noticed, on a continuum, from the unreal standard French to the undefined Cameroon (vernacular) French. The Cameroon reader identifies himself with that hierarchy, and with the socio-discursive representations reflecting the various discourses and attitudes in the Cameroon modern society. In a word, the newspaper headline has become a place for ethno-sociolinguistic encounters in Cameroon

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (441 p.)
  • Notes : Thèse microfichée
  • Annexes : Bibliogr. p. 367-381. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 2009/82

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2009/REN2/0041
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.