Mobilités transnationales et multi-territorialisations : les jeunes français expatriés au sein de l’Union européenne : approche socio- anthropologique

par Françoise Philip

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Ali Aït Abdelmalek.

Soutenue en 2009

à Rennes 2 .


  • Résumé

    L’Europe est la destination choisie par plus de 50 % des expatriés Français et ce chiffre est en constante augmentation. Cette étude propose un éclairage sur une partie peu connue de cette population, composante néanmoins majeure des flux migratoires transeuropéens : la classe d’âge des 18-30 ans. Ainsi, le droit à la libre circulation au sein de l'Union génère un type particulier de migration: porteuse de droits citoyens, encadrée législativement et encouragée institutionnellement, elle est privilégiée aux niveaux politique, juridique et administratif. Mais cet espace intra-européen multiplie et diversifie également les pratiques spatio-temporelles de ceux qui l’investissent. Le droit à la mobilité intracontinentale offre ainsi des ressources et des opportunités appropriées et mobilisées de façon différenciée selon les trajectoires individuelles. Elles vont constituer un capital de mobilité internationale qui permet d’ouvrir les horizons envisageables, de multiplier les alternatives et les compétences. Et cette mise en perspective des espaces d’acte sur une pluralité d’échelle répond aux exigences de la contemporanéité. Ainsi, dans un contexte de mondialisation où l’Europe s’intègre comme un nouvel « espace des possibles », la mobilité transeuropéenne fonctionne à la fois comme une ressource personnelle et un mécanisme de différenciation des trajectoires

  • Titre traduit

    Transnational mobilities and multi-territorialisations : the young french people expatriated within the European Union - Sociological research


  • Résumé

    Europe is the destination chosen by more than 50 % of the French expatriates and this figure continues to increase. This study focuses on a poorly known sector of this population, one which, however, comprises a major part of the trans-European migratory exchange: the 18 to 30 year-old group. Indeed, the right of free movement across the Union generates a particular type of migration: bearer of the citizen’s right, legislative management and institutional favour, it is also in a privileged position politically, legally and administratively. But this intra-European area also multiplies and diversifies the spatial-temporal behaviours of those occupying it. Depending on individual goals, the right of intra-continental movement makes resources and a variety of opportunities available. These will become part of an “international mobility fund” that will help broaden horizons and increase personal options and skills. From this perspective, one can act on a wide global scale in response to the requirements of contemporary times. Hence, in a global context where Europe appears as a new “Land of opportunity”, the trans-European movement functions both as a personal resource and as a mechanism to define life paths

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (423 f.)
  • Notes : Thèse microfichée
  • Annexes : Bibliogr. f. 335-357. 260 réf. bibliogr. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 2009/72

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2009/REN2/0036
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.