De l’homme soumis à l’oeuvre révoltée : esthétique du paradoxe dans l’écriture théâtrale d’Arthur Adamov, de Fernando Arrabal et de Roland Dubillard

par Nolwenn Le Diuzet

Thèse de doctorat en Arts du spectacle

Sous la direction de Didier Plassard.

Soutenue en 2009

à Rennes 2 .


  • Résumé

    Cette thèse propose d’étudier l’esthétique du paradoxe dans l’écriture théâtrale des années 1950 et plus particulièrement celle produite par Arthur Adamov, Fernando Arrabal et Roland Dubillard. Dans une première partie, afin de rendre compte de la complexité du paradoxe lui-même, nous étudions plusieurs de ses occurrences dans la Bible, les sciences et la littérature pour souligner à la fois les impasses que son usage institue et sa profonde potentialité subversive. Puis, au cours des trois parties suivantes, consacrées à l’analyse du corpus, nous distinguons les multiples formes que cette voie modale emprunte. Du processus pragmatique au mécanisme relationnel, en passant par un mode de fonctionnement psychique, le paradoxe parvient à exprimer, à travers une pluralité de refus, une autre vision du monde, et par là même, la singularité de chaque auteur et de leur écriture. Si cette construction à l’encontre des valeurs communes porte en elle une incontestable violence, elle augure également, à la mesure des impasses qu’elle dessine dans la dramaturgie, de profonds renouvellements vis-à-vis du genre théâtral et des relations entretenues entre l’écriture, le réel et la vérité

  • Titre traduit

    From the man subject to the rebellious work : the aesthetics of the paradox that figures in the dramatic writing of Arthur Adamov, Fernando Arrabal and Roland Dubillard


  • Résumé

    This thesis presents a study of the aesthetic of the paradox that exists in the theatrical works of the 1950s and, in particular, those written by Arthur Adamov, Fernando Arrabal and Roland Dubillard. At first, to illustrate the complexity of the paradox itself, we study several occurrences in the Bible, sciences and literature to emphasize both the dilemmas that its usage causes and its profoundly subversive potential. Then, throughout the next three chapters, dedicated to the analysis of the corpus, we distinguishe the multiple forms that this modal path takes. From the pragmatic process to the rational mechanism, by way of a psychic operating procedure, the paradox succeeds in expressing, through a plurality of rebuttals, another vision of the world and also the singularity of each author and his writing. If this construction in opposition to common values carries within it undeniable violence, it also predicts, in proportion with the dilemma that it creates as part of the dramatic art, profound renewals with regards to the theatrical genre as to the relationship between written works, reality, and truth

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (395 f.)
  • Notes : Thèse microfichée
  • Annexes : Bibliogr. f. 370-388. 198 réf. bibliogr. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 2009/68
  • Bibliothèque : Théâtrothèque Gaston Baty (Paris).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : D4 430

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2009/REN2/0034
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.