Approche de la gestion des cordons littoraux : mise au point et application d’un indice d’érosion (Zone des Pertuis Charentais, France)

par Jonathan Musereau

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Hervé Regnauld.

Soutenue en 2009

à Rennes 2 .


  • Résumé

    En morphodynamique littorale, les environnements côtiers sont habituellement traités comme des milieux naturels où les interventions humaines sont susceptibles de perturber leur équilibre. Dans ce travail de recherche, une approche différente est adoptée. Il s’agit de décrire des comportements morphosédimentaires en supposant a priori que certaines morphogenèses sont (au moins partiellement) d’origine anthropique. Trois sites représentatifs ont été sélectionnés dans la Zone des Pertuis Charentais : la lagune de La Belle-Henriette, la dune de Saint-Trojan et la plage de Marennes. Sur ces sites, les interactions du passé entre les processus naturels et anthropiques ont résulté sur une progression historique du trait de côte. L’évolution actuelle des conditions environnementales y est perçue comme une contrainte forte, car elle induit d’importants phénomènes d’érosion, notamment lors des tempêtes. Les responsables locaux de l’aménagement du littoral s’interrogent sur la pertinence des méthodes qui leur sont proposées pour prévoir ces phénomènes. Leurs critiques ne portent pas sur la scientificité des modèles mais sur leur mise en pratique. Pour répondre à cette demande sociale en prédiction du dommage, une nouvelle méthode est proposée. Il s’agit d’employer un modèle de comportement pour construire un indice d’érosion localement défini et facile à mettre en oeuvre. Cette méthode est d’abord validée a posteriori à partir de mesures archivées depuis le début de l’année 2003 et à partir du cas de l’ouragan du 27 décembre 1999. Elle est ensuite validée a priori en tant qu’outil de prédiction à l’occasion de plusieurs tempêtes récentes.

  • Titre traduit

    Management of coastal barriers in “la Zone des Pertuis Charentais” (France) : developing of an erosion index


  • Résumé

    Many coastal morphodynamics studies assume that environments are natural and that natural equilibriums are sometimes modified by human interventions, and are therefore studied as such. In this Ph D. , a different approach is developed, namely the description of behaviours of “artificial” coastal features forced by actual climatic conditions. In “la Zone des Pertuis Charentais”, three sites, where past interactions between natural and anthropogenic processes resulted on a historical seaward progression of the coastline, were selected: the lagoon of La Belle-Henriette, the coastal dune of Saint-Trojan and the beach of Marennes. On these sites, present environmental evolution induces strong erosion, notably during storms events. Local coastal managers call out to the relevancy of methods used for the prediction of such hazards, because of their practical limitations. To answer this social demand, a simple formulated storm index, locally tuned and freely implemented, was developed. The method has been tested using an archive dataset (from 1999 to 2009) and proved to be successful for predicting erosion events (numerous cases in the recent years)

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (305 f.)
  • Notes : Thèse microfichée
  • Annexes : Bibliogr. f. 253-275. Annexes. Table des figures, liste des tableaux et des équations

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 2009/38

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2009/REN2/0019
  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 2465
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.