La littérature éducative au miroir des Lumières : étude du discours pédagogique féminin de la seconde moitié du XVIIIe siècle (1756-1801)

par Sonia Cherrad

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Isabelle Brouard-Arends.

Soutenue en 2009

à l'Université européenne de Bretagne .


  • Résumé

    L’objectif de cette étude est de faire découvrir sous un nouveau jour la littérature pédagogique féminine du siècle des Lumières. Jusqu’à présent, elle a été considérée essentiellement comme une littérature enfantine, féminine et didactique. De plus, elle n’a jamais fait l’objet d’une étude d’ensemble. A partir d’un corpus de textes fictifs et réflexifs d’auteurs féminins de la seconde moitié du XVIIIe siècle, connus ou peu connus, complétés par de nombreux textes de la même période, nous établissons qu’il s’agit d’une littérature qui a pleinement participé aux questionnements du XVIIIe siècle sur l’éducation. En outre, les fictions proposent une réflexion sur la société, la politique et l’économie et établissent les modèles de gouvernements souhaitables. L’ambition de ces auteurs était de proposer au public un discours neuf sur les moyens d’une régénération de la société par une éducation améliorée d’une part et, d’autre part, par des formes de gouvernements vertueux. Finalement, par delà la diversité des formes littéraires et des convictions religieuses, philosophiques et politiques des auteurs, c’est l’unité du discours pédagogique, social et politique de ces écrivains féminins des Lumières que nous établissons

  • Titre traduit

    ˜The œreflection of Enlightenment through Educational Literature : a study of pedagogical and feminine discourse during the second half of the 18th century (1756-1801)


  • Résumé

    The objective of this study is to look at feminine pedagogical literature during the Age of Enlightenment in a new way. Up to now, it has been considered as childish, feminine and pedagogical literature on the whole. Moreover, it has never been the subject of a comprehensive study. Using a corpus of fictitious and reflexive texts by female authors of the second half of the 18th century, well-known or not so well-known and completed by several texts from the same period, we have found that this literature participated fully during the 18th century in questioning education theories and practices. As well, fictional texts offer a reflection about society, politics and economy and establish models for what could be desirable governments. These authors had the ambitious project of offering a new approach to the public about the ways to regenerate society through improved education on one hand and through forms of virtuous governements on the other. Finally, beyond the diversity in forms and the religious, philosophical and political convictions of the authors, we have found that there are converging pedagogical, social and political ideas among these Age of Enlightenment female writers

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (500 f.)
  • Notes : Thèse microfichée
  • Annexes : Bibliogr. f. 436-459. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 2009/20

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2009/REN2/0010
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.