Contribution à la commande stabilisante des convertisseurs de l’électronique de puissance

par Mihai Bâja

Thèse de doctorat en Traitement du signal et télécommunications

Sous la direction de Jean Buisson.


  • Résumé

    Les convertisseurs de puissance en commutation sont des circuits électriques contrôlés par des interrupteurs électroniques, utilisés pour contrôler l’alimentation des circuits ou équipements électriques. Nous proposons une méthode de commande stabilisante, pour les convertisseurs continu-continu, basée sur des considérations énergétiques et utilisant une fonction de Lyapunov. La commande est générée directement sous forme booléenne. La fonction candidate de Lyapunov est unique pour les différents modes du système. Elle permet de définir une séquence de commutations qui stabilise le système autour d’une référence donnée, qui n’est pas nécessairement un point d’équilibre. Deux problématiques liées à l’implémentation d’une telle commande sont analysées : les limitations imposées par la fréquence finie de commutation des interrupteurs et l’existence et la stabilité des cycles limite qui peuvent être obtenus. Nous présentons l’implémentation de cette commande sur deux structures de convertisseurs, en simulation et sur des maquettes.

  • Titre traduit

    Contribution to the stabilising control of power systems converters


  • Résumé

    Switch mode power converters are electrical circuits controlled by electronic switches that allow controlling the power supply of electrical circuits or equipments. We propose a stabilizing control method, for the control of DC-DC power converters, based on energetic considerations and using a Lyapunov function. The control is generated directly under Boolean form. The Lyapunov function candidate is unique for the different system’s modes. It allows defining a switching sequence that stabilizes the system around a reference point, which is not necessarily an equilibrium point. Two issues related to the implementation of such a control law are analysed: the limitations imposed by the switch’s finite commutation frequency, and the existence and stability of limit cycles that can be obtained. Implementations of this control law on two converter structures are presented, both in simulation and on an experimental setup.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (IV-115 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 113-115

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 2009/168
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.