Écologie des coléoptères saproxyliques : biologie des populations et conservation d’Osmoderma eremita (Coleoptera : Cetoniidae)

par Glenn Dubois

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Philippe Vernon et de Hervé Brustel.

Soutenue en 2009

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Les insectes saproxylophages participent à la dégradation du bois mort. De nombreuses espèces de ce complexe sont menacées. Nous avons étudié l’écologie d’Osmoderma eremita, coléoptère saproxylophage qui se raréfie et disperse peu. Ses populations ont été suivies par capture-recapture et pistage-radio. Les capacités de vol ont été mesurées au laboratoire. Notre but était d’étudier la distribution de l’espèce dans un bocage, ses capacités de dispersion et des critères démographiques. L’ouverture du paysage, la densité de microhabitats et la persistance des habitats durant plusieurs décennies influencent la présence de l’espèce. Les capacités de dispersion mesurées sont trois fois supérieures à celles relevées in natura. Les capacités des femelles sont liées à leur condition. La sex-ratio est biaisée en fonction de la population et de l’année. Le sexe est donc un facteur qui devrait intervenir dans les analyses de viabilité permettant de proposer des mesures de conservation d’O. Eremita.

  • Titre traduit

    Ecology of saproxylic beetles : population biology and conservation of Osmoderma eremita (Coleoptera : Cetoniidae)


  • Résumé

    Saproxylophagous Insects are involved in the degradation of dead wood. Many species of this complex are endangered. We studied the ecology Osmoderma eremita, a saproxylophagous beetle that is becoming scarce and is a short dispersal species. We monitored its populations by capture-recapture and radio-tracking. Fight capacities were measured in laboratory. Our goal was to explain the distribution of the species in an agricultural landscape, to study its dispersal capacities and some demographic characteristics. The landscape openness, the density of microhabitats and the persistence of the habitats during several decades have an influence on the species occurence. Dispersal capacities were three times greater than those observed in nature. The capacities of females were related to their condition. Sex-ratio was biased depending on population and year. Sex is a factor which should take place in viability analyses which would enable to propose conservation measures for O. Eremita.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (216 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 185-207

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 2009/147
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.