Caractérisation des mécanismes pathogéniques associés à la virulence du virus de la Peste Porcine Classique (PPC)

par Patricia Renson

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Philippe Vannier et de Marie-Frédérique Le Potier.

Soutenue en 2009

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Le virus de la Peste Porcine Classique est responsable d'une maladie hémorragique dont les symptômes varient en fonction de la virulence des souches. L'infection provoque une diminution du nombre de lymphocytes circulants permettant de différencier les souches sur des critères d'intensité et de cinétique, dont le mode d'induction implique un processus d'apoptose. Ce phénomène étant difficile à reproduire in vitro, des porcs ont été infectés par une souche hyper ou moyennement virulente afin d'étudier les différences observées lors de la mise en place de la lymphopénie. L'analyse transcriptomique a révélé une induction plus immédiate et intense des gènes stimulés par l'interféron et associés à un processus de mort cellulaire avec la souche hyper-virulente. Pour chacune des souches, cette induction est corrélée à la présence d'interféron alpha dans le sérum ainsi qu'à l'induction de la lymphopénie. Nos résultats suggèrent que le virus exacerbe la réponse antivirale de l'hôte, conduisant à la mort des lymphocytes, et que la virulence des souches influe sur les capacités de l'hôte à maintenir un contrôle sur la régulation de cette réponse interféron.

  • Titre traduit

    Pathogenic mechanisms characterization in relation to the virulence of Classical Swine fever Virus


  • Résumé

    Classical Swine Fever Virus is the causal agent of an hemorrhagic disease which clinical signs depend on the strains virulence. The infection induces a blood lymphocyte depletion that however allows the strains differentiation based on intensity and kinetics measures. Its way of induction is not well described but an apoptotic process is involved. Because of the difficulty to reproduce in vitro the virus-mediated apoptosis induction in lymphocytes, we infected pigs by either a highly virulent strain, or a moderately one, in order to decipher differences when the lymphocyte depletion takes place. Microarray analysis revealed a more sudden and acute induction of cell death-related interferon stimulated genes with the highly virulent strain. For each strain, this induction is correlated to the interferon alpha presence in serum and the lymphopenia induction. Our results suggest that the virus exacerbate host's antiviral response, leading to the death of lymphocytes, and that the strains virulence affect the host's capacities to keep control on this interferon response regulation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (221 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 193-211

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 2009/119
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.