Partage opportuniste et agrégation contextuelle de données capturées en mobilité

par Xavier Le Bourdon

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Michel Banâtre.

Soutenue en 2009

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Un aspect de l'informatique diffuse est de lier les systèmes d'informations avec le monde réel. Cette liaison peut être réalisée par des capteurs et des réseaux de capteurs. Peu d'études ont été effectuées sur le réseau de capteurs le plus important jamais déployé : le téléphone cellulaire. Ces périphériques permettent de capturer du son, des images, de la vidéo, et communiquent via un réseau global ou un réseau de proximité. Les utilisateurs peuvent ainsi produire, partager, et consulter des informations où qu'ils soient. Ce mémoire présente une application de ces technologies : la capture collaborative. Considérons par exemple quelqu'un arrivant en retard à une réunion. Plusieurs téléphones, utilisés comme dictaphones, ont pu chacun enregistrer une partie du début de la réunion. L'agrégation de ces bandes sonores permet au retardataire de récupérer ce qu'il a manqué. Notre proposition s'articule sur quatre axes. Le premier présente un protocole permettant de partager des ressources de manière diffuse au dessus de Bluetooth. Le second présente des politiques d'agrégation des données produites. Un troisième présente un protocole de synchronisation des données capturées de manière distribuée. Enfin, nous présentons une capture collaborative depuis internet.

  • Titre traduit

    Opportunistic sharing and contextual agregation of data captured in mobility


  • Résumé

    An important aspect of ambient computing is to link information systems with the real world. To this end, sensors and networks of sensors play an important role in providing data and events from the real world. Surprisingly, much less attention has been paid to what is becoming the most important sensor network ever deployed: the multimedia phone. While these are well-known as personal messaging devices, their role as sensors has been largely ignored. These devices can capture sound, pictures and video, and can communicate with global as well as local networks. Users can now produce, exchange and consult, data anytime, anywhere. This thesis presents a new application of these technologies: collaborative capture, where the shared data is no longer resources hosted in the network, but structured information composed of elements contributed dynamically by a collection of nodes. Consider, for example, someone arriving late in a meeting. Many phones, treated as audio capture devices, could have recorded the beginning of the meeting to allow the newcomer to catch up with the missing part. Our proposal is articulated according to four axes. First, we present a protocol to share resources over Bluetooth communications. Second, we propose some policies to cluster produced data. Then, we propose a protocol to synchronize distributed captured medias. Finally, we present a collaborative capture of data from the Internet.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (112 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 105-109

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 2009/38
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.