L'apport du consultant au développement territorial par l'ingénierie

par Jean-Yves Gouttebel

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Bernard Guesnier.


  • Résumé

    L'évolution récente du développement territorial a contribué à conférer au consultant un statut territorial. Sous la pression de trois séries de facteurs (structurels, institutionnels et fonctionnels), les collectivités locales apparaissent comme des acteurs leaders en matière de développement des territoires. La globalisation, d'une part, la décentralisation d'autre part, contribuent à consacrer un principe souvent énoncé: "penser global, agir local". C'est bien là que le consultant trouve sa place pour accompagner l'action des collectivités, par son apport en termes d'ingénierie. Les observations qui résultent de différentes enquêtes mettent en évidence une croisssance du marché du conseil, une demande accrue des institutions territoriales, mais aussi l'attente d'une offre qualitativement plus performante. Pour les acteurs publics locaux, le consultant constitue à la fois une ressource externe capable capable d'apporter un regard nouveau et une ingénierie adaptée. Ainsi, on voit le consultant se présenter comme un acteur à part entière du développement territorial, agissant sur trois registres : co-fondateur de l'ingénierie, co-constructeur de la stratégie et copilote du projet de développement. Toutefois, ce positionnement du consultant suggère une autre question, celle de la frontière entre les domaines respectifs du savoir et du pouvoir. Si le consultant, en accompagnant le décideur, marque forcément le choix final de son empreinte, il convient de délimiter le rôle de chacun et d'aménager les espaces de coopération de chacun en vue d'optimiser le partenariat

  • Titre traduit

    Consulting and territorial development


  • Résumé

    Recent trends in territorial development have contributed to conferring consultants with a particular status. Owing to the combines pressure of three groups of factors (structural, institutional and functional), local authorities now appear as key players in the field of territorial development. Globalizationon the one hand , and decentralization on the other, have led to the sanctification of the often expressed principle "think global, act local". Indeed, this is where the consultant can so usefully contribute his engineering to support the initiatives of local authorities. The conclusions of different surveys highlight the fac that the consultancy market is growing, with increaseddemand expressed by territorialinstitutions, along with greater expectations for better quality and performance. In the eye of local protagonists, the consultant represents both an external resource capable of shedding new light and contributing pertinent engineering. For this reason, we can see consultants presenting themselves as fully fledged players in territorial development, acting in three areas: co-founders of the engineering, co-builders of the strategy, and co-pilots in the development project. Nevertheless, this positionning of the consultants begs another question, that of the borderline between the respective domains of knowledge and power. Whereas the consultant, by accompanying the decison-maker, inevitably leaves his stamp on the final choice, it is important to outline the role of each party and to work out cooperation frameworks that will optimize the partnership

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (Pagination multiple)
  • Annexes : Bibliogr. [155]-161 f.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. BU Lettres.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.