Le temps et la mémoire chez la personne "cérébro-lésée"

par Marie-Josée Manifacier-Fournier

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Dominique Folscheid.

Le jury était composé de Dominique Folscheid, Georges Chapouthier, Frédéric Worms, Chantal Delsol, Isabelle Blondiaux.

Les rapporteurs étaient Georges Chapouthier, Frédéric Worms.


  • Résumé

    Le temps et la mémoire chez la personne « cérébro-lésée » Le temps et la mémoire participent au fondement de notre humanité. Les personnes atteintes de pathologies neurologiques interrogent de façon particulière les liens que les hommes tissent avec leur temporalité et leur mémoire. Au cours de ce travail, nous avons tenté de dégager ce qui était spécifique du temps vécu et de l’atteinte mémorielle dans la clinique neurologique. Temps disloqué des patients « déments », temps déchiré des patients atteints d’un accident vasculaire, ces deux modalités temporelles seront étudiées sous l’angle de l’éprouvé temporel. Nous avons également tenté de réfléchir autour des questions de la durée et du changement. Que devient l’identité de ces personnes touchées au coeur de leur être ? En précisant ce qui anime le rapport dialectique qui s’articule entre le temps et la mémoire, et qui est l’oeuvre de l’esprit, nous évoquons ce qui atteste de la continuité de la vie psychique, au-delà de l’apparaître et des potentialités « rationnelles ». L’accompagnement de ces patients requiert une présence, un don du temps

  • Titre traduit

    Time and memory for brain-damaged people


  • Résumé

    Time and memory are at the root for our humanity. People suffering from neurological illnesses greatly question the links men have with their temporality and their memory. In this essay, I have tried to bring out what is specific to time that has been experienced and to the effects of memory illnesses in the neurological clinic. I have studied two temporal modalities, the ‘demented” patient ‘s dislocated time, the patient who has suffered a stroke’s ripped time, as the time-proven person. I have also tried to consider questions of time, duration and change. What becomes the identity of those people who have suffered in their being? I have mentioned what testifies the continuity of the psychic life, beyond seemingness and “rational” potentialities by clarifying what prompts the dialectic relationship between time and memory. Being with those patients requires a presence, a gift of time


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Pôle de Recherche et d'Enseignement Supérieur Université Paris-Est. Service de documentation.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.