Dynamique de population et contrôle des vecteurs non domiciliés de la maladie de Chagas

par Corentin Barbu-Covantes

Thèse de doctorat en Ecologie. Dynamique des populations. Modélisation

Sous la direction de Sébastien Gourbière.

Soutenue en 2009

à Perpignan , dans le cadre de École doctorale Énergie environnement (Perpignan) .


  • Résumé

    La maladie de Chagas est une parasitose humaine et vétérinaire d'Amérique latine. Le parasite, Trypanosoma cruzi, est très présent dans la faune sauvage et depuis que l'homme est arrivé en Amérique latine, la maladie lui est transmise par les insectes de la famille des Triatominae. À partir des années 1980, de grands plans de prévention ont été mis en application pour éliminer certains de ces vecteurs, installés dans les maisons. Bien que ces initiatives aient, dans l'ensemble, remporté un franc succès, des vecteurs non-domiciliés continuent de transmettre la maladie dans plusieurs régions et y engendrent des prévalences non négligeables. Après avoir fait le bilan de la présence et de l'importances des différentes espèces de vecteurs non-domiciliés à l'échelle du continent, une approche de modélisation a été développée pour affiner la connaissance de ces populations et évaluer le potentiel de stratégies de contrôle. L'association étroite des modèles réalisés et de jeux de données conséquents a permis d'identifier des paramètres essentiels de la reproduction et de la migration des vecteurs de la région du Yucatan au Mexique. Ces résultats ont permis d'évaluer le potentiel de plusieurs moyens de contrôle à l'échelle d'un village puis d'envisager l'optimisation coût/bénéfice de la lutte vectorielle à l'échelle d'une région comme la péninsule du Yucatan. Bien que l'approche proposée doive encore être consolidée, les résultats établis permettent de proposer une méthodologie générale pour établir des priorités de recherche et de traitement en s'appuyant fortement sur les outils développés de cartographie taxonomique et d'optimisation de la lutte vectorielle.

  • Titre traduit

    Population dynamics and control of non domiciliated vectors of Chagas disease


  • Résumé

    Chagas disease is a human and animal parasitic disease of Latin America. The parasite, Trypanosoma cruzi, is widespread in wild fauna populations and the disease is transmitted to man by insects of the Triatominae family, since men arrived in Latin America. Since the 1980‘s, large actions of prevention have been implemented to eliminate vectors inhabiting houses (domiciliated vectors). Although these initiatives have, overall, a resounding success, non-domiciliated vectors continue to spread the disease in several regions and generate significant prevalence in man. After assessing the presence and importance of different species of non-domiciliated vectors across the continent, a modeling approach was developed to refine our understanding of their populations and evaluate the potential of control methods. The confrontation between model and large data sets allowed the identification of key parameters of reproduction and migration of the vectors in the region of Yucatan, Mexico. These results were used to estimate several methods of control at the house level, the village level and then consider optimizing costs and benefits of vector control at a regional level in the Yucatan Peninsula. Although the proposed approach should be further strengthened, the results allow us to propose a general methodology for establishing priorities for research and treatment, relying heavily on the tools developed here: taxonomy mapping and optimization of vector control.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (277 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 197-232

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Perpignan Via Domitia. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2009 BAR
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.