L'anoblissement par l'exercice des offices de judicature de la Sénéchaussée de Marseille au XVIIIe siècle : 1700-1789

par Jean-Baptiste Blanc

Thèse de doctorat en Droit

Sous la direction de François-Paul Blanc et de André Cabanis.

Soutenue en 2009

à Perpignan .


  • Résumé

    La sénéchaussée de Marseille a bénéficié à partir de 1700 d’un privilège spécifique. Elle est devenue le seul tribunal inférieur français à disposer d’offices anoblissants. Après avoir recherché les origines de ce privilège, la thèse se préoccupe d’analyser les modalités de cet anoblissement par charges (anoblissement au premier degré en 1700, transformé en anoblissement graduel au second degré en 1780) et d’étudier les familles des magistrats pourvus d’offices dans le tribunal marseillais


  • Résumé

    Since 1700, the court of Marseille has benefited special treatment. It became the sole inferior French court to ordinance charges that confer a title of nobility. After researching for these special treatment origins, the thesis analyses details of implementation of this ennoblement from charges (ennoblement of first degree in 1700, muted in gradual degree in 1780) and carry out a study of magistrates’ families.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (730 f.)
  • Annexes : Bibliographie f. 5-16

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Perpignan Via Domitia. Service commun de la documentation. Section Droit et Sciences économiques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TD 2009 BLA
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.