Développement d’un biofilm bactérien (Marinobacter hydrocarbonoclasticus SP17) à l’interface eau – hydrocarbure

par Pierre-Joseph Vaysse

Thèse de doctorat en Microbiologie

Sous la direction de Philippe Goulas.

Soutenue en 2009

à Pau .


  • Résumé

    La croissance de Marinobacter hydrocarbonoclasticus SP17 sur alcane à longue chaîne conduit à la formation d’un biofilm à l’interface entre le milieu aqueux et l’alcane. Il a été montré que cette croissance s’accompagne d’un détachement important de cellules issues du biofilm. Le but de ces travaux de recherche consistait, à décrire le développement de ce biofilm, à déterminer les mécanismes moléculaires mis en place lors de sa formation et à caractériser les cellules qui s’en détachent. L’observation du biofilm par microscopie confocale à balayage laser a montré que son développement conduit à la formation d’une structure tridimensionnelle élaborée, résultant d’une croissance sous forme de microcolonie. Une étude protéomique a montré que l’adaptation des cellules à l’utilisation de l’hexadécane et la formation du biofilm qui en découle s’accompagnent de changements importants au niveau de l’expression des gènes. L’identification des protéines surexprimées a mis en évidence deux protéines potentiellement impliquées dans le transport de l’hexadécane et l’induction d’un système de sécrétion de type VI. Cette étude a aussi permis de révéler le phénotype original des cellules nouvellement détachées du biofilm dont le profil protéique se distingue nettement des cellules du biofilm mais aussi de celui de cellules planctoniques cultivées sur substrat soluble. L’étude de différentes caractéristiques physiologiques a permis de confirmer leur singularité, telle que leur capacité accrue à coloniser une interface alcane-milieu, ceci étant probablement lié à la consommation d’inclusions lipidiques accumulées avant leur détachement du biofilm.


  • Résumé

    Growth of Marinobacter hydrocarbonoclasticus SP17 on long chain alkane leads to the formation of a biofilm at the alkane-water interface. It was shown that a huge production of biofilm detached cells occurred during it development. The aim of the present study was to describe the development of this biofilm, to determine molecular mechanisms involved in alkane utilisation and biofilm synthesis and to characterise the biofilm detached cells. The observation of biofilm by confocal laser scanning microscopy showed that development leaded to an elaborated tridimensional structure resulting from the expansion of microcolonies. A proteomic study showed that adaptation to alkane utilisation and to biofilm lifestyle involved a drastic change in gene expression. Identification of proteins modulated revealed two proteins probably involved in alkane transport and the overexpression of a type VI secretion system. This analysis also showed that cells freshly detached from the biofilm, exhibited a protein pattern clearly different from that of biofilm and other planktonic cells grown on soluble substrate. Determination of several physiologic properties corroborated this finding. Detached cells showed also an increased ability to colonize alkane-medium interface most likely linked to the their intracellular lipidic reserves.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([8]-131-[6] p.)
  • Annexes : Bibliographie p.111-130

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.