Une analyse critique de la capacité des expatriés à gérer les paradoxes organisationnels dans le processus d'internationalisation des entreprises

par Leni Hidalgo Nunes

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Jacques Jaussaud.

Soutenue en 2009

à Pau .


  • Résumé

    Dans le contexte de la mondialisation de l’économie, de nombreuses entreprises ont recherché dans l’internationalisation de leurs opérations une façon de renforcer leur position compétitive. Toutes les formes d’internationalisation impliquent un processus de changement organisationnel, tant à la maison mère que dans les filiales. Il faut gérer des paradoxes inhérents au processus de changement. Pour promouvoir ce processus de changement, un facteur d’importance est l’envoi dans les filiales à l’étranger de personnes qui peuvent assurer la liaison entre les filiales et la maison mère, mettre en œuvre la stratégie, et contribuer au transfert du « savoir faire » de la maison mère vers les filiales – les expatriés – qui assument un rôle d’agents de changement. A partir d’une étude de cas de l’internationalisation d’ une grande entreprise brésilienne vers l’Amérique du Nord, notre étude a comme objectif de comprendre dans quelle mesure la capacité des expatriés à gérer le paradoxe intégration - différentiation contribue au succès des processus de changement organisationnels typiques de l’internationalisation des entreprises.

  • Titre traduit

    A critical analysis of the competence of expatriated to manage the paradoxes involved in the internationalzation process of enterprises


  • Résumé

    In the context of the economic globalization, many enterprises search through internationalization to improve their competitiveness. All internationalization process implies an organizational change, both in the headquarters and in the “new” operations abroad, and the necessity to manage some paradoxes. In order to coordinate the organizational change process, to install the strategy and to guarantee the know-how transfer, companies normally send abroad people from the headquarters – the expatriates- with the role of “change agents”. Based on a case study of the internationalization of a large Brazilian enterprise towards North America, our research interest is to understand how the ability of the expatriates to manage paradoxes helps companies succeed in their internationalization process.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (225 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 154-161. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Section Droit et Sciences économiques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : UDT 2236
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.