Dynamiques identitaires et relations de genre : à propos de la scolarisation des filles au Rwabda

par Gaspard Gaparayi

Thèse de doctorat en Ethnologie

Sous la direction de Abel Kouvouama et de François Dubet.

Soutenue en 2009

à Pau .


  • Résumé

    L'intérêt scientifique de cette recherche s'attache à la compréhension de la question du genre. En effet, les problèmes de genre, de la femme, de l'éducation et du développement sont devenus ces derniers temps un lieu d'expression des singularités des positions des chercheurs et de tous les acteurs nationaux et internationaux (experts, bureaucrates, responsables d'ONGs, etc. ) qui vivent du développement des autres et mobilisent à cet effet des ressources matérielles et symboliques considérables. La première partie de la thèse présente les aspects géographiques, démographiques et historiques du Rwanda. La deuxième partie intitulée "Problématique de l'éducation et de la scolarisation des filles au Rwanda" est un regard rétrospectif d'ensemble porté sur l'éducation traditionnelle sur laquelle la scolarisation va se greffer ; la thèse examine comment, à travers les systèmes scolaires qui se sont succédés depuis l'installation de la colonisation jusqu'à nos jours, des transformations de l'éducation en faveur des femmes ont été engagées. La troisième partie de la thèse intitulée "Scolarisation des filles et dynamiques des relations de genre au Rwanda", fait une analyse synthétique des progrès induits par le mouvement scolaire et éducatif d'ensemble. A partir de l'examen du mouvementféministe dans le monde, nous avons orienté la réflexion sur la part des élites dans le processus de changement social des mentalités, sur leur rôle dans la production de l'idéologie et dans la gestion du pouvoir politique. Ici, l'instrumentalisation du corps de la femme à l'occasion des guerres et du génocide ainsi que la faible place qu'elle occupe dans les instances de prise de décision illustrent le sort qui lui est réservé par les élites politiques et administratives dans ce pays. La thèse s'achève sur l'évaluation des enjeux de la politique du genre au Rwanda, et suggère des pistes de réflexion sur les conditions du changement social. Ici, la réflexion est particulièrement orientée sur la place de l'éducation dans l'appréhension des problèmes en rapport à l'égalité, l'équité et la complémentarité des sexes.

  • Titre traduit

    Identity dynamics and gender relations : about the enrolment of girls in rwanda


  • Résumé

    Scientific interest of this research focuses on understanding of the gender mainstreaming. Indeed, gender, women's education and development issues have become lately a place of researchers and all national and international actors positions singularities expression (experts, bureaucrats, responsible NGOs, etc. ) who live other development and mobilize material and symbolic resources therefore considerable. The first part of the thesisfeatures geographical, demographic and historical aspects of Rwanda. The second part entitled "Gender education and schooling for girls in Rwanda" is a retrospective look set focused on traditional education to which the enrolment will be graft; the thesis examines how, through school systems which are succeeded from installation of colonization until today, transformations of education in favour of women were instituted. The third part of the thesis entitled "girls' education and dynamics of gender in Rwanda. ", is a summary analysis of progress induced movement school and educational overview. From the examination of the feminist movement in the world, we have oriented reflection on the part of the elites in the process of social change of mentality on their role in the production of ideology and in political power management. Here, the instrumentalisation of the body of the woman during wars and genocide as well as the low places occupied in decision-making bodies illustrates the fate by political and administrative elites. The theory ends on the assessment of its kind in Rwanda policy issues and suggests avenues of reflection on the conditions of social change. Here, the reflection is particularly oriented on-site education in the apprehension of the problems in relation to equality, equity and gender complementarity.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (483 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 459-472

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : ULT 1159
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.