Un demi-siècle de revendication en faveur de l'enseignement de la langue d'Oc (1940-1990) : enjeux, projets et réalisations

par Yan Lespoux

Thèse de doctorat en Histoire contemporaine

Sous la direction de Christian Thibon et de Joan-Ives Casanova.

Soutenue en 2009

à Pau .

  • Titre traduit

    Half of a century of claiming for the langue d'oc teaching (1940-1990) : stakes, projects and realizations


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Depuis la deuxième moitié du XIXème siècle, avec la fondation du Félibrige, la langue d’oc, en constant recul dans son usage social, bénéficie d’une revendication destinée à la promouvoir, notamment au sein de l’institution scolaire. Il faut cependant attendre la Seconde Guerre mondiale et l’avènement de l’État français du maréchal Pétain pour que cette revendication commence réellement à aboutir à quelques résultats. Formée dans la première partie du XXème siècle, une nouvelle génération de militants arrive alors à s’organiser pour toucher la pouvoir. Après la guerre, le mouvement se relance avec en particulier la création de l’Institut d’Études Occitanes et celle de groupements destinés à appuyer la revendication pédagogique et la mise en place de l’enseignement de la langue d’oc dans l’école. Toutefois, cette revendication se heurte souvent aux mêmes obstacles tant auprès des pouvoirs publics que d’une partie de la société. De plus, menée par un nombre réduit de militants, elle peine parfois à se renouveler et est propice aux querelles intestines. Les changements politiques en France et générationnels au sein des groupes menant la revendication permettent des avancées significatives sans que, sur le fond, les arguments des opposants comme des tenants de cet enseignement n’évoluent vraiment. Derrière cette histoire de la revendication en faveur de l’enseignement la langue d’oc transparaît celle du mouvement d’oc dans son ensemble et particulièrement des intellectuels qui le mènent.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (540, 264 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 512-524. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : ULT 1154-1
  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : ULT 1154-2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.