Institutions et développement économique : Asie de l'Est et du Sud-Est et Afrique Subsaharienne

par Souleymane Astou Diagne

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Dominique Plihon.

Soutenue en 2009

à Paris 13 .


  • Résumé

    L’importance des institutions dans le processus de développement économique a été soulignée depuis plus d’un siècle par Schmoller, Veblen et Commons. Depuis le début des années 80, il y a une résurgence des courants institutionnalistes face à la difficulté du courant néoclassique a expliqué l’échec des politiques de développement tirées de son corpus théorique. C’est dans ce contexte que sont apparues les analyses de la Nouvelle économie institutionnelle, cherchant à inclure dans les recommandations de politiques économiques des variables qui n’appartiennent pas entièrement à la science économique, telles que les institutions politiques (élection, constitution, démocratie…). La présente thèse part d’un constat : l’Afrique et l’Asie du Sud – Est et de l’Est avaient quasiment le même niveau de développement économique en 1960. Elle se fixe ensuite un triple objectif : comprendre les analyses et les concepts de l’économie institutionnelle, étudier à l’aide d’une comparaison institutionnelle les raisons pour lesquelles les pays asiatiques ont connu le développement économique alors que les pays africains ont sombré dans le sous-développement ? Enfin, avec l’aide des méthodes statistiques et économétriques, vérifier les liens entre les institutions et le développement économique. Nous faisons l’hypothèse que les institutions sont des facteurs clés du développement économique. Trois questions centrales sous-tendent les différents chapitres de notre travail. Il s’agit de comprendre comment l’analyse institutionnelle est née, la définition de la notion « d’institution » et de ses concepts dérivés, la manière dont s’opère le changement institutionnel et comprendre la portée théorique de la boîte à outil de l’économie institutionnelle. Des réponses à ces questions supposent au préalable la connaissance et la maîtrise des courants majeurs de l’économie institutionnelle, de Veblen, Schmoller et Commons à North, Williamson, Greif, Rodrik.

  • Titre traduit

    Institutions and economic development : South-East and East Asia and Subsaharian frica


  • Résumé

    The importance of institutions in the economic development path was stressed since more than century by Schmoller, Veblen and Commons. Since the beginning of the eighties, there was like a coming out of intuitionalists’ optics to offset the shortcomings of the neoclassical one to explain the development policies failures, which were inspired by the neoclassical ideology. It’s in this context that appears the new institutional economics analysis, looking for including in the economic policies suggestions, a set of new indicators which didn’t belong to economics, like the political institutions (elections, democracy, constitution…). This thesis starts from a statement: the countries of Africa and those of Asian Eastern and Asian Southern-East started almost from the same level of economic development in the sixties. The thesis has, afterward, three objectives: understanding the analyses and the concepts of the institutional economics, searching, thank of a comparative study, the reasons which make the Asian countries much more developed than the African ones, and finally, checking the links between institutions and economic development with econometric and statistical methods. We have assumed that the institutional factors were behind the Asian countries economic success and then behind the economic development. Three main questions underlie the chapters of this work. Understanding how the institutional analysis was born, the definition of the concept “institution” and its derivatives concepts, the way with which the institutional switch acts and understanding the theoretical reach of the institutional economics toolbox. Answers to these questions assume an early knowledge of the mains institutional economics optics, of Veblen, Schmoller, Commons, North, Willamson, Greif and Rodrik.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(375 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 340-366

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2009 054
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.