Intégration, information et communication de l'Union Africaine : une analyse comparative et critique avec l'Union Européenne

par Adam Obatoki Salami

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Roger Delbarre.

Soutenue en 2009

à Paris 13 .


  • Résumé

    La thèse explore les stratégies d’information et de communication de l’Union Africaine (UA), principalement sur la base de son plan stratégique 2004-2007, et de son vécu global. L’UA dont la politique d’intégration a pour socle le panafricanisme, dans le but de créer les Etats-Unis d’Afrique. La recherche révèle que lesdites stratégies ne sont pas à la hauteur des ambitions que l’institution s’est fixée. Aussi bien la commission de l’UA que les Etats africains n’utilisent pas de manière optimale, la palette d’outils informatifs existant. Ile ressort également que les exigences que requière l’intégration, notamment une bonne stratégie de communication politique et interculturelle, l’émergence dans la sphère publique (au sens que lui donne Habermas) africaine de cette question, sont en deçà de ce qui devrait être réalisé. Un parallèle comparatif, sur la base d’une approche théorique développé par Gérard Bouchard dans « Genèse des nations et cultures du nouveau monde », avec la situation vécue par l’Union européenne, a été mené dans la thèse. Cette démarche a renforcé le constat selon lequel l’intégration est un processus ardu, au regard des difficultés que rencontre l’institution européenne. En définitive, cette approche comparative souligne que l’UA, qui accompli un travail tout de même significatif, pour parvenir à ses objectifs, a besoin, entre autres, de politiques de communication et d’information solides, avec le concours des médias, de la société civile et des leaders locaux, pour une appropriation collective de son projet.

  • Titre traduit

    Intergration, information and communication of Africa Union : a comparative and critical analysis with European Union


  • Résumé

    The thesis explores the strategies of information and communication of the African Union (UA). The AU gave itself panafricanism, as its political line, to achieve the political and economic integration of African, to create United States of Africa. While studying these strategies, mainly on the basis of its strategic plan 2004-2007, and its global lived, research reveals that information and communication strategies and actions are not at the height of the ambitions that the institution set. The AU commission and African States don’t use an optimal manner all information tools existing. It also comes out again that the requirements that the integration requires, notably a good political communication and intercultural strategy and the emergence in the public sphere (i. E. To the sense of Habermas) of integration issue are not fulfilled. A comparative analysis on the basis of a theory approach developed by Gérard Bouchard in “Genèse des nations et cultures du nouveau monde” with the situation lived by the European Union, has been led in the thesis. This comparative approach allowed us to underline that the AU, who accomplished a lot of positive actions, should strengthen its communication and information policies, reinforce the role and contribution of the medias and the civil society for a collective appropriation of the integration project.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol.(488 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 349-366

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Droit/Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2009 068
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.