Les dégénérés : le rest, le double et l'éternel, retour du même : approche psychopathologique et torique

par Robert Calvora

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Marie-Claude Fourment-Aptekman.

Soutenue en 2009

à Paris 13 .


  • Résumé

    Nous avons pris pour objet les dégénérés tels qu'ils ont été développés dans les théories de la dégénérescence. Nous sommes partis de la question "pourquoi les dégénérés ?" Nous les avons interrogés comme le lieu d'une mise en scène où ils sont exposés en tant que témoins d'un passé jamais venu à la conscience. Ils sont l'infigurable que seule la défiguration rend accessible. Issus d'une déviation dont on ne sait rien, ils sont la figure d'un reste précédant tout partage. Ils sont donc le précédent qu'on ne peut situer. Ils occupent l'espace du non lieu. Ainsi, les dégénérés sont une présence qui échappe à toute reconnaissance. Nous les avons suivis à travers la méconnaissance où s'engage la connaissance paranoïaque du sujet telle qu'elle parvient à être dégagée du stade du miroir où le sujet se reconnaît dans son image à travers un autre, ce qui implique son aliénation. Nous avons plus largement recherché les déterminations de la place des dégénérés en corrélation avec la formation de la vie psychique. Les théories de la dégénérescence s'efforcent de spécifier l'humain en précisant ce qui le distingue du vivant. A travers les dégénérés, elles ouvrent sur l'immémorial dans le temps. Elles ont alors affaire à ce qui est toujours déjà perdu. Le statut réservé apparaît aux dégénérés. Comme l'effet des tensions entre le refoulement et le retour du refoulé. Les théories de la dégénérescence sont l'exposé d'un impossible qui constitue le creux de toute société. Elles finissent par renvoyer au double que toute société doit identifier pour le rejeter. Nous avons terminé ce travail avec les pulsions de mort comme les forces agissantes dans la rencontre du reste et du double.

  • Titre traduit

    ˜The œdegenerates : the rest, the double and the eternal return of same : approach psychopathologic and histic


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    It is our aim to study degenerates as they have been defined in theories on degeneracy. Our initial questions was "Why degenerates"? We studied them as though viewing them in a stage setting in which they are exposed as witnesses of o past which has never reached consciousness. They are the indescribable which can only be understood their disfigurement. Resulting from a deviation about which nothing is known, they are the remainder of what precedes any division. They are therefore the precedent that cannot be located. They occupy the space of spacelessness. And that is why degenerates are a presence that eludes all recognition. We followed them through their misunderstandings which result from the paranoiac nature of the knowledge of the subject. And from there it becomes separated from the mirror stage in which the subject recognizes him/. Herself in his/her reflection through another, a process which implies his/her alienation. We have further sought to define the place occupied by degenerates in correlation to the formation of psychic life. Theories on degeneration aim to define what constitute humans by specifying what distinguishes these from the living. Through degenerates, these theories enter time immemorial. Thus they deal with what is always already lost. Their reserved status appears to be like the effect of the tension between repression and the return of the repressed. Theories on degeneration are an account of an impossible that constitutes the emptiness of any society. They end up reflecting the double that every society must identify in order to reject it. We concluded our study with the death impulses that are like active forces in the encounter between the rest and the double.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol.(547 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 539-547

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Droit/Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2009 051
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.