Crise des marchés internes du travail et apprentissage : le cas de la sidérurgie brésilienne

par José Artur Dos Santos Ferreira

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Benjamin Coriat.

Soutenue en 2009

à Paris 13 .


  • Résumé

    C’est à partir de R. NELSON & S. WINTER (1982), que la dimension cognitive de la firme sera mise en valeur par les évolutionnistes, fidèles en cela à leur héritage néo-schumpetérien, qui leur a légué une forte affinité avec la problématique de l’économie de la technologie. Grâce à ce genre d’échanges, et imprégnés par ailleurs de la tradition institutionnaliste en économie et de la Théorie des Organisations, ils ont été amenés à y explorer à la fois l’inertie et le changement. Leur problématique a été développée à travers de nombreuses notions : le caractère incertain et cumulatif du progrès technique, les paradigmes et les trajectoires technologiques, l’irréversibilité des choix, les phénomènes de renfermement dans une trajectoire sous-optimale, les routines et l’apprentissage, et les systèmes nationaux d’innovations, par exemple. Mais malgré ses acquis, la théorie évolutionniste éprouvera des difficultés à traiter la dimension politique de l’entreprise et à intégrer celle-ci dans les processus d’innovation et d’apprentissage. La présente thèse a précisément pour ambition de contribuer à combler cette lacune en prenant en compte, d’une part, les formes d’institutionnalisation de la relation d’emploi et les formes d’organisation de la gestion de ressources humaines, et d’autre part, les formes d’institutionnalisation de l’innovation et les formes d’organisation du processus d’apprentissage dans les entreprises. L’expérience de la sidérurgie brésilienne sert à discuter des limites et des possibilités d’émergence de rapports coopératifs, compte tenu des spécificités locales de la relation d’emploi et de l’importance de l’innovation d’amélioration dans cette industrie.

  • Titre traduit

    Crisis of internal labour markets and technology learningI : the case of brazilian iron and steel industry


  • Résumé

    Since R. NELSON & S. WINTER (1982), the cognitive dimension of the firm has been emphasized by the evolutionists. Their loyalty to neo-Schumpeterian heritage has resulted in a strong affinity towards the problematic of the economy of the technology. Due to this kind of exchanges, and also impregnated with the institutionalism tradition in economy and the organisations theory, they were conduced to explore the inertia and the change at the same time. Their problematic was developed through various notions: the uncertain and cumulative character of the technical progress, the technological paradigms and trajectories, the irreversibility of choices, the phenomenon of lock-in at suboptimal trajectories, the routines and the learning process, and the national innovation systems, for instance. However, despite these theoretical advancements, the evolutionist theory will face difficulties in dealing with the enterprise’s political dimension and in inserting it in the innovation and learning process. This thesis has exactly the ambition of contributing to fulfil this gap. On the one hand, the thesis takes into account the ways of institutionalisation of the employment relationship and the modes of organisation of human resources’ management. On the other hand, it considers the modes of institutionalisation of innovation process and the modes of organizing the learning process in the enterprises. The experience of the Brazilian iron and steel industry help to discuss the limits and possibilities of the emergency of cooperative relations, considering the local specificities of the employment relations and the importance of incremental innovations in this industry.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(285 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 247-276

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Droit/Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2009 069
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.