Le système éducatif anglais ou l'éducation faite marché : origines et développement d'une politique

par Juliette Pochat

Thèse de doctorat en Langues, littératures anglaises et anglo-saxonnes

Sous la direction de François Poirier.

Soutenue en 2009

à Paris 13 .


  • Résumé

    Cette thèse analyse les origines et le développement des politiques éducatives actuellement menées en Angleterre et se propose d’expliquer les causes et les effets de l’immixtion du privé dans le secteur public d’éducation. Au rebours des études qui adoptent un point de vue essentiellement contemporain sur les évolutions récentes du système éducatif outre-Manche, ce travail considère l’évolution de l’idéologie éducative et des courants de pensée depuis les Lumières. Notre dessein premier, par conséquent, est de montrer de quelle manière le système éducatif anglais s’est construit, de définir la singularité et la spécificité de l’« esprit anglais » pour saisir les relations de causalité qui peuvent exister entre idéologie et politique éducatives. Cette approche permet d’appréhender les politiques des années 1980, 1990 et 2000 sous un angle nouveau. Elles sont, en effet, le fruit d’un subtil mélange de réinvention d’idées anciennes d’une part et, d’autre part, de renouveau idéologique à la lumière des conceptions économiques en vogue à la fin du XXème siècle. De nouvelles perspectives s’ouvrent dès lors à nous : l’importance de l’idéologie, mais également des transferts et des réseaux, dans la définition et la mise en œuvre des politiques, est révélée. Cette thèse porte ainsi un regard historique et transnational sur les bouleversements éducatifs que connaît l’Angleterre depuis plus de deux décennies, mais elle est aussi une étude des réformes politiques et des transferts sous l’angle de l’idéologie dominante, une analyse du marché de l’éducation et une évaluation des effets de la politique outre-Manche sur la communauté éducative au sens large du terme.

  • Titre traduit

    Education in England or the “Commodification” of the Education System : Origins and Development of a Policy


  • Résumé

    This PhD dissertation analyses the origins and the development of the recent educational policies implemented in England. Its ambition is to explain the causes and effects of the interference of the private sector in the public sector of education. Unlike the studies which adopt an essentially contemporary standpoint on the changes affecting the education system in England today, this work considers the evolution of the English educational ideology and trends since the Enlightenment. As a consequence, our first aim is to define the singularity and the specificity of the “English spirit” in order to understand the causal relations which may exist between politics and ideology. This approach allows us to shed a new light on the policies of the 1980s, 1990s and 2000s. They are indeed the fruit of a subtle mix of old ideas on the one hand and, on the other hand, of an ideological revival in the light of the popular economic conceptions of the end of the 20th century. New vistas are thus opened up: the importance of ideology, but also of transfers and networks, in the definition and the implementation of policies, is revealed. This work thus takes a historical and transnational look at the educational changes which England has experienced for more than two decades, but it also is a study of the reforms and transfers in the light of the ruling ideology, an analysis of the education market and an assessment of the effects of the British policies on the whole educational community.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol.(582-213 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 4-27 du vol. 2

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Droit/Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2009 066
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.