Figures de la souffrance psychique : approche éthique

par Jean-Louis Lorrain

Thèse de doctorat en Éthique, science, santé et société

Sous la direction de Emmanuel Hirsch.

Soutenue en 2009

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté de médecine (Le Kremlin-Bicêtre, Val-de-Marne) (autre partenaire) .


  • Résumé

    La figure, porte d'entrée de la perception, permet un parcours éthique à travers le Corps/Esprit de l'homme souffrant dans sa dimension neurale et sociétale. La recherche d'un substrat à la souffrance sollicite les neurosciences et conduit à s'interroger sur la conscience, phénomène et mystère. La créativité, vectrice de la souffrance, rend visible l'invisible. Les arts permettent l'indicible. La poétique et le politique sont proposés comme émergences face à l'impuissance de la science. L'homme souffrant, revisité par le visage, offre à l'éthique sa précarité et sa fragilité, comme puissance soulevant la complexité de la subjectivité et l'intentionnalité, rendant possible une proposition de transcendance laïque. La souffrance de l'éthique, liée au post-humanisme, demande une refondation de l'éthique construite sur la responsabilité, la résistance, le refus d'abandon. L'éthique devient l'interface entre l'humanité et le monde souffrant, dont la souffrance est constitutive


  • Résumé

    As the front door of perception, the figure enables an ethical joumey through the mind-body of man, suffering in his neural and societal dimension. Searching for a substrate to sufferance calls for neurosciences and leads us to ponder over conscience, a mysterious phenomenon. As a vector of sufferance, creativity makes the invisible visible and art enables the unspeakable. Poetics and politics are presented as emergences against the impotence of science. Man suffering, altered by emotion, shows ethics his precariousness and frailty as powers raising the complexity of subjectivity and intent, making possible a suggestion of sucular transcendence. The sufferance of ethics, related to posthumanism, requires a re-foundation of ethics based upon responsibility, resistance, and the will not to abandon. Ethics becomes the interface between humanity and the suffering world, whose sufferance is intrinsic

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (342 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 313-342

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sud (Le Kremlin-Bicêtre, Val-de-Marne). Service Commun de la Documentation. Section Médecine.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TD/2009T117
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.