Les effets de l'âge et de l'activité physique sur l'adaptation au vieillissement : l'exemple de l'auto-handicap

par Sami Kraiem

Thèse de doctorat en Sciences du sport

Sous la direction de Jean Bertsch.


  • Résumé

    L'objectif de cette recherche est d'étudier les effets de l'activité physique sur le vieillissement et ses conséquences psychologiques. Dans le but de maintenir une estime de soi satisfaisante, malgré le déclin de la santé et des performances cognitives, les personnes âgées pourraient avoir recours à des stratégies de compensation comme l'auto-handicap. L'évolution, avec l'âge, du niveau d'estime de soi et de l'utilisation des stratégies d'auto-handicap a été comparé par le biais d'études transversales. Nous avons aussi étudié le rôle modérateur de l'activité physique sur ces variables. Les résultats indiquent que les individus âgés font davantage appels aux stratégies d'auto-handicap revendiqué que les jeunes adultes. Toutefois, ils indiquent aussi que l'activité physique permet de modérer cet effet du vieillissement. Ainsi, ceux qui pratiquent une activité sportive régulière ont un niveau d'estime de soi plus élevé que les sédentaires. De plus, ils ont moins recours aux stratégies d'auto-handicap déclaré et comportementale. La dernière étude montre une relation dose-dépendante de l'activité sportive sur l'auto-handicap. Les résultats sont discutés en fonction des capacités d'adaptation des seniors face au vieillissement et du rôle central des activités physiques aérobies dans ce processus.

  • Titre traduit

    Age and physical activity effects on the adaptation to aging : the self-handicapping example


  • Résumé

    The aim of this research was to study the physical activity effect on the psychological consequences due to aging. To maintain an acceptable self-esteem level, despite the health and cognitive performance decline, elderly people may overuse self-handicap as a compensating strategy. Through cross sectional studies, we compared changes in self-esteem level and use of self-handicapping strategies across the life span. We also examine the role of physical activity on these psychological dimensions. Results indicate that elderly make use of claimed handicap more than young adults. However, they also show that physical activity could reduce this aging effect. Thus, active subject maintain a desirable self-esteem level compared to sedentary. Moreover, they use less claimed and behavioral self-handicapping. The last study finally indicates an exercise dose-dependence effect on the handicap strategies. Results are discussed in term of adaptive approach to aging and the fonction of aerobic activities in this process.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (206 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.160-193. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sud (Orsay, Essonne). Bibliothèque des STAPS.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2009/3
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.