Mouvements collectifs dans les noyaux : des vibrations à la fusion

par Benoît Avez

Thèse de doctorat en Physique nucléaire

Sous la direction de Philippe Chomaz.


  • Résumé

    Ce mémoire traite différents aspects des phénomènes collectifs rencontrés en dynamique nucléaire. A cette fin, le formalisme de la densité fonctionnelle d’énergie dépendante du temps (TDEDF) constitue un des modèles les plus aboutis. Une des premières implémentations du formalisme TDEDF permettant de traiter l’appariement nucléaire, basée sur la résolution des équations Hartree-Fock-Bogoliubov dépendantes du temps a été présentée. Dans une seconde partie, le formalisme TDEDF est appliqué à l’étude de certaines excitations collectives du noyau. Tout d’abord, l’accent a été mis sur les propriétés de structure et de décroissance de la résonance géante monopolaire pour des noyaux à (sous)-couche fermée. Ensuite, un autre mode d’excitation du noyau atomique a été étudié : les vibrations d’appariement. L’impact des fonctionnelles utilisées a été discuté. La troisième partie a été dédiée à l’étude de la synthèse éléments les plus lourds par fusion d’ions lourds presque symétriques. Ces réactions sont sujettes au phénomène de suppression de la fusion. Ce dernier a été illustré au moyen du formalisme TDEDF. Une expérience test sur la fusion par voie symétrique a été menée au Ganil sur le système 136Xe + 124Sn→260Rf* Aucun résidu d’évaporation n’a été décelé. Une section efficace maximale de fusion-évaporation a été obtenue. Les difficultés expérimentales rencontrées sont discutées et mises en perspectives avec les faisceaux d’ions radioactifs prochainement disponibles à Ganil grâce à Spiral2.

  • Titre traduit

    Collective motion in nuclei : from vibrations to fusion


  • Résumé

    This manuscript is devoted to the study of some collective behaviors encountered in nuclear physics. The time dependent energy density functional method (TDEDF) are to that purpose one of the most achieved model. One of the first implementation of TDEDF formalism treating pairing correlation (through the resolution of the time dependent Hartree-Fock-Bogoliubov equations) is presented. In a second part, we apply the TDEDF formalism to the study of some collective excitations. First, the work has been focused on the study of structure and decay properties of the giant monopole resonance in some closed shells nuclei. The study of another type of excitation of the atomic nucleus has also been investigated : the pairing vibrations. The impact of the use of different energy density functionals has been discussed. The third part of this work has been devoted to the synthesis of the heaviest elements through nearly symmetric heavy ions fusion. The latter is known to present fusion hindrance. This phenomenon has been illustrated through the TDEDF formalism. A test experiment has finally undertaken at Ganil for the system 136Xe + 124Sn→260Rf*. No evaporation residue has been identified, and a maximal cross-section has been deduced. Experimental difficulties encountered during this experiment are discussed, in particular in the perspective of the use of radioactive ions beams which will be soon available at Ganil with Spiral2.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (V-155 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 147-156

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(2009)292
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.