Vers de nouvelles méthodes de diagnostic du cancer du sein par autofluorescence induite par laser

par Lama Alchab

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de René Farcy et de Marie-Pierre Fontaine.

Soutenue en 2009

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .


  • Résumé

    L’utilisation de techniques d’imagerie en microscopie optique est aujourd’hui largement répandue dans le domaine de la recherche biomédicale mais la nécessité d’améliorer les méthodes existantes et de développer de nouvelles méthodologies reste un enjeu constant. C’est dans ce contexte que s’inscrit ce travail de thèse développé en collaboration avec les médecins cytologistes et anatomopathologistes de l’Institut Gustave Roussy afin de répondre au mieux à leur besoin d’accroître la sensibilité et la spécificité du diagnostic du cancer du sein. Il s’est agi de mettre au point des protocoles à visée clinique utilisant la fluorescence comme facteur de contraste. Au cours de ce travail de thèse, un nouveau mode de lecture des examens cytologiques mammaires par imagerie de fluorescence a été développé. Cette méthode qui n’engendre aucune contrainte supplémentaire en terme de préparation des échantillons cliniques, permet d’améliorer le diagnostic des cytologies mammaires pour un meilleur suivi des patientes. Sur la base de ces résultats, un cahier des charges a été établi pour l‘automatisation de l’examen cytologique des échantillons cliniques afin de fournir à terme une nouvelle génération d’imageur cytologique automatique, utilisable en routine clinique. Une seconde partie de ce travail de thèse porte sur la mise au point d’une nouvelle méthode pour le diagnostic des tumeurs du sein in vivo. Elle repose sur l‘excitation de l’autofluorescence tissulaire à 405 nm via une fibre optique incluse dans une aiguille jetable tranchante de petit diamètre (< 1 mm). L’aiguille est introduite au cœur du tissu suspect par le praticien qui suivra sa progression par échographie et obtiendra ainsi en temps réel une caractérisation en profondeur de la fluorescence des tissus. Des résultats probants ont été obtenus à partir de 50 échantillons prélevés sur 7 patientes et des premières mesures réalisées in vivo sur le petit animal.

  • Titre traduit

    Towards new methods of diagnosis of breast cancer by laser induced autofluorescence


  • Résumé

    The use of microscopic imaging techniques is now widespread in the field of biomedical research but the need to improve existing methods and to develop new techniques remains an ongoing issue. This Ph. D. Research was therefore developed in collaboration with cytologists and pathologists from the Institut Gustave Roussy in order to best meet their need to increase the sensitivity and specificity of the diagnosis of cancer breast. We implemented new protocols for clinical purposes using fluorescence as contrast factor. In this work, a new interpretation model of breast cytological examinations by fluorescence imaging was developed. This method of optical diagnosis, which generates no additional constraint in terms of preparation of clinical samples, improves the diagnosis of breast cytology for better care of patients. Based on these results, specifications have been established for the automation of cytological examination of clinical samples to eventually provide a new generation of automated cytological imagers, which can be used in clinical routine. The second part of this work focuses on the development of a new method for the diagnosis of breast tumors in vivo. It is based upon the excitation of Endogenous Fluorescence in vivo at 405 nm via a fiber-optics probe included in a disposable needle of small diameter (<1 mm). The needle is introduced into the suspect tissue by the physician who will follow its progress by ultrasound imaging guidance and get an in-depth characterization of the tissue fluorescence in real time. Probative results were obtained from 50 different tissue samples of 7 patients, and first measurements performed in vivo on small animals.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (II-117 p.)
  • Annexes : Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(2009)254
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.