Imagerie isotopique des ganglions de la base : développements méthodologiques chez le primate et l’homme

par Aurélie Kas

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Philippe Hantraye.


  • Résumé

    Cette thèse porte sur la problématique propre au système des ganglions de la base et sur les pathologies du mouvement issues de leur dysfonctionnement dont la maladie de Parkinson. Elle se positionne à la jonction entre les connaissances nécessaires dans le domaine des neurosciences pour aborder ces problématiques et la maîtrise des outils d’imagerie isotopique permettant d’y répondre. Elle est l’illustration de la diversité des approches neurochimiques et translationnelles que cette imagerie permet : grâce à un radioligand des récepteurs nicotiniques ⍺4ß2 de l’acétylcholine, le 2-[18F] fluoro-A-85830, la première étude de cette thèse a révélé une diminution de la densité de ces récepteurs dans le striatum et la substance noire de patients parkinsoniens. La seconde a montré qu’il était possible d’analyser à l’échelle du voxel, les scintigraphies cérébrales de [123 I] –FP-CIT même pathologiques, en procédant à une normalisation spatiale des images au moyen d’un outil méthodologique adapté. Le dernier travail est une étude préclinique explorant les modifications du métabolisme cortical grâce au [18 F]-FDG, lors de dyskinésies provoquées par l’injection d’un antagoniste GABAergique dans le territoire sensorimoteur du pallidum externe : les premiers résultats montrent un profil métabolique cortical compatible avec la genèse de mouvements anormaux. Le point commun de ces études est la place centrale occupée par le développement méthodologique rendu possible par la maîtrise des outils et des concepts régissant l’analyse complexe des images isotopiques et par la compréhension des concepts neuroscientifiques sous-jacents aux différentes études.

  • Titre traduit

    Nuclear imaging of basal ganglia : methodological developments in primate and human


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    This thesis address problems specific to basal ganglia system and movement disorders derived from their dysfunction including Parkinsons’s disease. This work is positioned at the junction between neuroscience and nuclear cerebral imaging. It also illustrates the diversity of translational and and neurochemical approaches enabled by nuclear imaging : i) using 2-[18F] fluoro A-85380, a specific radioligand of the ⍺4ß2 cholinergic nicotinic receptors subtype, the first study of this work showed a decrease in the density of these receptors in the striatum and substantia nigra of PD patient; ii) the second study of this thesis showed that it was possible to analyze cerebral scintigraphy of [123I]-FP-CIT on voxel –basis by perfoming a spatial normalization of images using a specific methological approach; iii) the last work is preclinical study exploring changes in cortical metabolism with [18F]-FDG during dyskinesia induced by a GABAergic anagonist injected in the sensomotor territory of the external pallidum : preliminary results show a cortical metabolic profile compatible with the genesis of movement disorders. The common features of these studies are, on the one hand, the central place given to the methological developments governing the analysis of scintigraphic images and, on the other hand, the understanding of neuroscientific concepts underlying the different studies.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (216 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 198-216

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(2009)238
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.