Special subvarieties of mixed shimura varieties

par Ke Chen

Thèse de doctorat en Mathématiques

Sous la direction de Emmanuel Ullmo.


  • Résumé

    Cette thèse est dédiée à l'étude de la conjecture d'André-Oort pour les variétés de Shimura mixtes. On montre que dans une variété de Shimura mixte M définie par une donnée de Shimura mixte (P,Y), soient C un Q-tore dans P et Z une sous-variété fermée quelconque dans M, alors l'ensemble des sous-variétés C-spéciales maximales contenues dans Z est fini. La démonstration suit la stratégie de L. Clozel, E. Ullmo, et A. Yafaev dans le cas pure, qui dépend de la théorie de Ratner sur des propriétés ergodiques des flots unipotents sur des espaces homogénes. D'ailleurs, une minoration sur le degré de l'orbite sous Galois d'une sous-variété pure est montrée dans le cas mixte, adaptée du cas pure établi par E. Ullmo et A. Yafaev. Enfin, une version relative de la conjecture de Manin-Mumford est démontrée en caractéristique nul: soit A un S-schéma abélien en caractéristique nul, alors l'adhérence de Zariski d'une suite de sous-schémas de torsion dans A égale une réunion finie de sous-schémas de torsion.


  • Résumé

    This thesis studies the André-Oort conjecture for mixed Shimura varieties. The main result is: let M be a mixed Shimura variety defined by a mixed Shimura datum (P,Y), C a fixed Q-torus of P, and Z an arbitrary closed subvariety in M, then the set of maximal C-special subvarieties of M contained in Z is finite. The proof follows the strategy applied by L. Clozel, E. Ullmo, and A. Yafaev in the pure case, which relies on Ratner's theory on ergodic properties of unipotent flows on homogeneous spaces. Besides, a minoration on the degree of the Galois orbit of a special subvariety is proved in the mixed case, adapted from the pure case established by E. Ullmo and A. Yafaev. Finally, a relative version of the Manin-Mumford conjecture is proved in characteristic zero: let A be an abelian S-scheme of characteristic zero, then the Zariski closure of a sequence of torsion subschemes in A remains a finite union of torsion subschemes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (114 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 109-114

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(2009)177
  • Bibliothèque : Bibliothèque Mathématique Jacques Hadamard (Orsay, Essonne).
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : KE
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.