Questions réponses et interactions

par Kévin Séjourné

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Anne Vilnat.

Soutenue en 2009

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .


  • Résumé

    Cette thèse se penche sur l'analyse et les contraintes d'élaboration des composants permettant aux systèmes de répondre à des questions en domaine ouvert. Les systèmes de questions réponses (SQR) sont adaptés à cette tâche, car ils associent une question factuelle à une réponse précise. Il est proposé d'adapter les SQR à une tâche d'interaction afin de leur définir un cadre d'adaptation générique aux systèmes de dialogue. Notamment deux aspects sont abordés; le cadre théorique d'intégration au niveau du SQR et l'amélioration des performances du SQR dans un espace interactif. Les contributions essentielles aux travaux de recherche présentés sont les suivantes; Une formalisation des groupes de questions en fonction de dépendances de l'information d'une question envers une autre pour l'obtention de la réponse; Réalisation et test d'une méthode d'analyses des dépendances dans les groupes de questions;Utilisation des dépendances pour améliorer la recherche des documents pour un SQR. Sont étudiés, les techniques existantes pour les SQR en domaine ouvert, les différents modèles de dialogue homme-machine ainsi que des systèmes à la limite entre le dialogue et la recherche d'informations. Ensuite, est présenté la construction d'un modèle de structure permettant de décrire les interactions entre des questions. Du cadre formel, est déduis une méthode de calcul qui est évalué. Afin de discuter cette évaluation et de voir comment utiliser notre modèle, il est réalisé une analyse des moteurs de recherche pour les systèmes de questions réponses. Dans une dernière partie, il est présenté une utilisation des données calculées pour l'amélioration des résultats de réponses aux questions.

  • Titre traduit

    From a questions-answering system to a true interaction


  • Résumé

    This thesis bends over the analysis and the constraints of elaboration of components for open domain questions answering systems. The questions answering systems (QAs) is adapted to this task, because they associate a factual question with a precise answer. It is suggested adapting the QAs to a task of interaction to define to them a frame of generic adaptation to the systems of dialogue. In particular two aspects are approached; the theoretical frame of integration at the level of the QAs and the improvement of the performances of the QAs in an interactive space. The essential contributions in the presented research works are the following ones; A formalization of the groups of questions according to dependences of the information of a question to the other one for the obtaining of the answer; Realization and test of a analysis method for the dependences in the groups of questions; use of the dependences to improve the documents search in QAs. The existing techniques for the QAs in opened domain, the various models of man-machine dialog as well as systems in the limit between the dialogue and the search for information are studied. Then, is presented the construction of a model of structure allowing to describe the interactions between questions. Of the formal frame, is deduct a method of calculation which is estimated. To discuss this evaluation and see how using our model, is realized the analysis of search engines for the systems of questions answers. In a last part, is presented a use of the data calculated for the improvement of the results of answers to the questions.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (193 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 187-193

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(2009)164
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.