Greffage sur surfaces inorganiques d’objets magnétiques nanométriques de réseaux de coordination à ponts cyanures : croissance séquentielle et dépôt en solution

par Simon Tricard

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Talal Mallah.

Soutenue en 2009

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .


  • Résumé

    Les réseaux de coordination à ponts cyanures présentent des propriétés physiques diverses à l’état massif, notamment des propriétés magnétiques et photomagnétiques. D’un autre côté, le développement de la chimie des surfaces connaît un essor considérable depuis la mise au point de microscopes permettant l’observation d’objets nanométriques. L’objectif de ce travail est de greffer sur des surfaces inorganiques des objets de coordination à ponts cyanures magnétiques, de façon contro��lée à l’échelle nanométrique dans l’optique d’intégration dans des dispositifs plus complexes. Pour cela, une croissance séquentielle des réseaux peut être effectuée directement sur des surfaces fonctionnalisées ou alors il est possible de greffer des nanoparticules déjà préformées en solution. Dans un premier temps, des notions de magnétisme moléculaire sont présentées, ainsi que les propriétés physiques de certains réseaux massifs de coordination à ponts cyanures et des études de mise en forme à l’échelle nanométrique. Puis la croissance séquentielle des analogues de bleu de Prusse Ni IIFEII et NiIICrIII sur surface de silicium fonctionnalisé est abordée, puis celle du réseau CuIIMoIV sur silicium, sur or et sur platine. Deux stratégies sont ensuite présentées pour obtenir des objets isolés : la croissance séquentielle sur des points d’ancrages dilués et le dépôt de nanoparticules en solution. Enfin, une organisation des objets de coordination a été réalisée par croissance séquentielle sur un réseau hexagonal de plots de platine sur silicium. Des essais en amont de la croissance séquentielle ont été effectués avec un réseau moléculaire sur graphite.

  • Titre traduit

    Grafting on inorganic surfaces of magnetic nanometric objets of cyanide bridged coordination networks : sequential growth and deposit in solution


  • Résumé

    Cyanide bridged coordination networks show various physical properties at the bulk state, I, particular magnetic and photomagnetic properties. On the other hand, the surface chemistry field has benefited from a significant development since the appearance of microscopes enabling the observation of nanometric objets. The aim of this work is to graft on inorganic surfaces magnetic cyanide bridged coordination objects, in a controlled way at the nanometric scale in order to integrate them in more complexes devices. For this purpose a sequential growth of the networks can be performed directly on the functionalized surfaces, it is also possible to graft nanoparticles already formed in solution. First molecular magnetism notions are presented, as well as the physical properties of some bulk cyanide bridged coordination networks and studies of shaping at the nanometric scale. Next, the sequential growth of Prussian blue analogues NiIIFeII and NiIICrIII on functionalized silicon is addressed, then that of the CuIIMoIV network on silicon, on gold and on platinum. Two strategies are then presented to obtain isolated objects : the sequential growth on diluted anchoring points and the deposit of nanoparticles in solution. Finally, an organization of the coordination objects has been realized by sequential growth on a hexagonal network of platinum dots on silicon. Some tests prior to the sequential growth have been done with a molecular network on graphite.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (348 p.)
  • Annexes : Bibliogr. en fin des chapitres

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(2009)143
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.