Caractérisation des détecteurs d'agata et étude de l'hyperdéformation dans la région de masse A ~120

par Thi Mai Hoa Ha

Thèse de doctorat en Physique. Structure nucléaire

Sous la direction de Amel Korichi.

Soutenue en 2009

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .


  • Résumé

    La spectroscopieγest un outil puissant pour sonder la structure des noyaux atomiques. Grâce aux dévéloppements des multidétecteursγ, conduisant chaque fois à un abaissement important de limite d'observation, de nombreuses informations dans le domaine de la structure nucléaire ont été obtenues. Néanmoins, plusieurs questions restent encore ouvertes et n'ont pas pu être résolues avec cette génération actuelle de détecteurs. C'est dans ces circonstances qu'est né le projet AGATA (Advanced GAmma Tracking Array) dont les objectifs physiques sont de sonder la structure nucléaire dans des conditions extrêmes de spin, d'isospin et de charge. Le travail de ma thèse comporte deux parties. Un volet instrumentation autour du détecteur AGATA qui consiste en la mise en route d'un système original pour le «scanning» des détecteurs. Un volet physique autour de l'analyse des données de l'expérience 80Se(48Ca, 4n)124Xe effectuée à Argonne (USA) aup rès du multidétecteur GAMMASPHERE. Le but de cette expérience exploratoire est de rechercher l'hyperdéformation nucléaire. L'analyse de cette expérience est étayée par des calculs théoriques Hartree-Fock-Bogoliubov avec l'interaction effective de Gogny D1S prédictifs.

  • Titre traduit

    Characterization of agata detectors and study of nuclear hyperdeformation in the region of masse A ~120


  • Résumé

    Gamma-ray spectroscopy is a powerful tool to investigate the structure of atomic nuclei. Thanks to the developments of the gamma-ray multidetectors, understandings of many interesting nuclear phenomena has been revealed. Nevertheless, there still remains several open questions which can not be answered and confirmed by using the current generation of detectors. Thereby, the AGATA project (Avanced Gamma Tracking Array) was established in order to provide to nuclear physics researchers such a unique analyzer that can help them to solve those problems above, and walk a step further into the knowledge of nuclear structure under extreme conditions of spin, isospin and charge. The work of my thesis contains two main parts: Building up an original scanning system for characterizing the AGATA detectors. Analysing the data obtained from the experiment 80Se(48Ca, 4n)124Xe which was carried out by using the multidetector GAMMASPHERE at Argonne (USA). The purpose of this exploratory experiment is to investigate the nuclear hyperdeformation. This analysis is also verified theoretically by using the predictive theorical calculations Hartree – Fock – Bogoliubov with the effective interaction of Gogny D1S.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (146 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 143-146

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(2009)124
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.