Développement de détecteurs micromegas utilisant des puces pixelisées comme anodes collectrices

par Maximilien Chefdeville

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Jurriaan Schmitz, Paul Colas et de Harry Van der Graaf.

Soutenue en 2009

à l'Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) en cotutelle avec l'Université d'Amsterdam .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Development of micromegas-like gaseous detectors using a pixel readout chip as collecting anode


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette thèse traite de la fabrication et des tests d'un nouveau détecteur gazeux à très grand nombre de canaux de lecture. Ce détecteur appelé GridPix permet de localiser un électron libéré dans le gaz avec une grande précision et une efficacité proche de 100 %. Il est constitué d'une grille de multiplication d'électrons Micromegas et d'une puce électronique à pixels pour lire les signaux. GridPix pourrait être utilisé comme trajectographe à haute résolution pour des expériences de physique des particules au futur collisionneur l linéaire ILC. La sensibilité d'un détecteur GridPix aux radiations ionisantes est supérieure lorsque la grille Micromegas est fabriquée directement sur la puce à pixels. Cette grille ``intégrée'' est appelée InGrid et fut d'abord fabriquée sur des galettes de silicium pour étudier son gain, sa résolution en énergie et sa transparence ionique. La fabrication et les mesures de ces propriétés sont présentées. Des petites TPC formées d'une InGrid et de la puce à pixels TimePix ont été construites. L'étude de leur réponse aux rayons X mous et aux particules cosmiques est détaillée dans ce manuscrit. Sur la base de mesures de l'efficacité de détection d'électrons uniques et de la résolution spatiale dans le plan de pixels, les avantages d'une TPC à lecture pixels à l'ILC sont discutés.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (226 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 217-226

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(2009)14
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.