Diagnostic optique de plasmas à forte densité d'énergie

par Chloé Berenguer

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Konstantinos Katsonis.


  • Résumé

    Cette thèse effectuée à l’Université Paris XI, au centre de données atomiques GAPHYOR du LPGP, concerne le développement de modèles Collisionnel-Radiatifs (C-R) des gaz rares et leurs nombreuses applications au diagnostic et à la modélisation. Elle prend en compte en plus des neutres les quatre premiers ions d’argon et de xénon. La validation des modèles inclut une phase d’évaluation d’un nombre considérable de données atomiques et leur comparaison avec celles présentes dans la littérature. Les spectres théoriques ont été comparés à ceux donnés par LANL, ainsi qu’aux spectres expérimentaux, provenant de nombreux dispositifs, dans la région de l’IR, du visible et de l’UV/VUV (essentiellement de 25 nm à 1300 nm). Il s’agit des dispositifs tels que le propulseur ionique prototype SPT-50 fonctionnant avec du Xe à l’ONERA, et des DBD disponibles au LPGP, ainsi que des expériences de type ‘beam-foil’ pour le Xe réalisées à l’IPNAS. Une étude spectroscopique des différents spectres standards rapportés dans l’AIPH ainsi que des spectres du réacteur à plasma DIVA du LPGP a été aussi effectuée. Cette thèse comporte aussi un volet expérimental: c’est ainsi que nous avons effectué des mesures spectrales dans DIVA et dans d’autres dispositifs. Nous avons également étudié les spectres obtenus dans le stellarator WEGA (IPPG) fonctionnant à l’Ar ou au Xe. A travers ce grand nombre d’études théoriques et expérimentales nous sommes arrivés à une validation de nos modèles C-R qui permet de les utiliser pour le diagnostic optique des plasmas à forte densité d’énergie, ainsi qu’à leur modélisation.

  • Titre traduit

    Optical diagnostics of high energy density plasmas


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    This work which has been done at the GAPHYOR Atomic Data Center in the LPGP laboratory of the Université Paris XI, concerns developpement of the rare gases Collisional-Radiative (C-R) models, and their numerous applications to diagnostics and modeling. It considers the neutrals and the first four argon and xénon ions. Validation of the model includes evaluation of a huge amount of atomic data and their comparison with those of the litterature. Theoretical spectra have been compared to those given by the LANL code and to experimental spectra coming from numerous devices, belonging to the IR, visible and UV/VUV regions. These include the ionic thruster SPT-50 prototype of ONERA fed with Xe, a DBD tube filled with Xe, available at LPGP and a Xe beam-foil experiment at IPNAS. Spectroscopic studies of the standard spectra as reported in the AIPH and of the DIVA plasma reactor of LPGP are also included. The present thesis work has also an experimental part: accordingly, we have done spectral measurements in DIVA and in other devices. We have also studied the spectra obtained in the WEGA stellarator (IPPG) working with Ar and with Xe. We obtained a validation of our C-R models based to these numerous theoretical and experimental studies, which allows for optical diagnostics and modeling of high energy density plasmas.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (136 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 131-136

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(2009)6
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.