Les hétairoi, compagnons guerriers et amis, images et réalités politiques d'Homère à Alexandre le Grand

par Sandrine Rinaldi

Thèse de doctorat en Histoire et archéologie des mondes anciens

Sous la direction de Pierre Carlier.

Le président du jury était Sylvie Le Bohec.

Le jury était composé de Pierre Carlier, Sylvie Le Bohec, Évelyne Scheid-Tissinier, Olivier Battistini.

Les rapporteurs étaient Sylvie Le Bohec, Évelyne Scheid-Tissinier.


  • Résumé

    Les hétairoi forment, dans le monde guerrier, un groupe d’hommes qui entoure un chef, avec pour principale fonction celle de le servir. Dans les poèmes homériques, l’hétairos est le guerrier qui accompagne son roi ou son chef en expédition, ou le compagnon qui reste dans l’oikos pour veiller sur les biens de celui qui est absent. En Macédoine, les hétairoi constituent, d’une part, les membres de la cavalerie macédonienne et, d’autre part, les hégèmones qui composent l’état-major. Les hétairoi sont ceux qui combattent, qui délibèrent et qui partagent le repas avec leur chef. Certains d’entre eux sont des intimes, du fait d’affinités particulières et de liens d’amitié ; ces relations personnelles s’expliquent, en général, par la notion d’âge. Ainsi, les principaux hétairoi d’un chef sont, pour la plupart, des hommes qui ont le même âge et, donc, qui ont grandi ensemble. La notion d’hétairos est attachée à un certain nombre de valeurs, comme le courage et la fidélité, et, de ce fait, cette notion se trouve liée à l’idéal héroïque. Ainsi, la force de cette communauté s’explique, certes, par le respect des valeurs, par un soutien mutuel, par des liens d’amitié, mais aussi par des pratiques sociales comme le don et le contre-don. Cependant, poussé à l’extrême, cet idéal devient hybris, démesure, et transforme les valeureux hétairoi en êtres orgueilleux, non plus soucieux de leur chef, mais de leur propre personne. Ces hétairoi deviennent, de ce fait, un danger pour le reste de la communauté ou le roi. Ce dernier n’a alors d’autre issue que celle de souhaiter, voire de tramer, leur disparition.

  • Titre traduit

    The hetairoi, fellow warriors and friends, from Homer to Alexander The Great


  • Résumé

    Amongst warriors, the hetairoi are a group of men around a leader, with the main purpose of serving him. In Homeric poems, the hetairos may either be a warrior setting out with his king or chief, or a companion remaining at the oikos and taking care of his property during his absence. In Macedonia, the hetairoi are at once the men forming the Macedonian cavalry and the hegemons forming the king’s staff. The hetairoi fight alongside their leader, confer with him, and share his meals. Some are his close friends, where there are stronger affinities or personal friendship ; age usually accounts for these closer relationships. Thus many of the principal hetairoi of a chief are men of his own age group, and therefore grew up with him.The notion of hetairos refers to values such as courage and loyalty, and therefore to the heroic ideal. Thus, the strength of such a community lies in respect for these values, mutual support, and bonds of friendship but also in social practices such as gift-and-counter-gift exchanges.However, this ideal, when taken to extremes, becomes hybris, excess, and turns the valiant hetairoi into arrogant men, caring no more for their leader, but for themselves. As a result, such hetairoi come to be a danger to the rest of the community, or to the king, who is then compelled to wish for, and sometimes even to contrive their death.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.