Qualité du partenaire et qualité de l'œuf chez les oiseaux

par Violaine Garcia-Fernandez

Thèse de doctorat en Ethologie

Sous la direction de Gérard Leboucher et de Giorgio Malacarne.

Le président du jury était Laurent Nagle.

Le jury était composé de Gérard Leboucher, Giorgio Malacarne, Laurent Nagle, Dominique Fresneau, Leonida Fusani, Marco Cucco.

Les rapporteurs étaient Dominique Fresneau, Leonida Fusani.


  • Résumé

    L'étude porte sur l'allocation de ressources aux œufs d’oiseaux selon les caractéristiques du mâle partenaire. Les données étudiées sont la taille de la ponte et les caractéristiques des œufs (masse, volume, masse des constituants, concentration de testostérone). Les caractéristiques du mâle prises en compte sont s'il est choisi ou non par la femelle, son statut social et la qualité de ses émissions sonores. Trois expériences ont été menées sur le canari domestique (Serinus canaria) en laboratoire, au sein du LECC de Paris Ouest Nanterre La Défense. Deux expériences portant sur la perdrix grise (Perdix perdix) ont eu lieu en milieu semi-naturel au DISAV de l’Università degli Studi del Piemonte Orientale (Italie). Chez le canari, nous observons un effet positif de la préférence et du statut social sur la masse du vitellus, ce qui peut permettre aux nouveau-nés de continuer leur développement précoce même en l'absence de nourrissage. Chez la perdrix, l'effet positif porte sur la concentration de testostérone du vitellus. Cette hormone peut rendre les oisillons nidifuges plus compétitifs vis-à-vis des couvées voisines. Les femelles de canari écoutant un chant supra naturel pondent des œufs plus lourds et volumineux, avec plus de vitellus et d'albumen, ce qui permet un meilleur développement embryonnaire. De plus, chez le canari, la concentration de testostérone augmente tout au long de la ponte, améliorant probablement la compétitivité des derniers-nés de la couvée vis-à-vis de leurs aînés. En conclusion, la femelle n'est pas seule à déterminer les caractéristiques des œufs. Le mâle partenaire a aussi une influence sur leur composition et donc sur le développement des jeunes.


  • Résumé

    The study concerns female birds' allocation of resources into bird eggs as a function of characteristics of the males. The data collected are the number of eggs and the eggs' characteristics (mass, volume, component mass, yolk testosterone concentration). The manipulated characteristics of the partner are female preference, male social status and song quality. Three experiments were conducted on the domesticated canary (Serinus canaria) in laboratory conditions, with the LECC of the University Paris Ouest Nanterre La Défense (France). Two other experiments were conducted on the grey partridge (Perdix perdix) in a semi-natural environment, at the DISAV of the University degli Studi del Piemonte Orientale (Italy). We found a positive effect of female preference and male social status on yolk mass in the canary. With extra yolk, hatchlings can continue their development even if they are not fed in the first few days after hatching. In the partridge, the positive effect was in yolk testosterone concentration. Increased testosterone level can help precocial chicks compete with neighbouring chicks. Female canaries exposed to artificially enhanced songs laid larger and heavier eggs, with heavier yolks and albumens that enhance embryonic development. Moreover, in canaries, testosterone concentration increased with laying order. Chicks hatched from eggs laid last would be better competitors in the nest to get food from their parents. To conclude, eggs characteristics depend on the male as well as the female.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.