L'autodirection dans les apprentissages coopératifs : le cas des Cercles d'Etudes

par Jonathan Kaplan

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Philippe Carré.

Le président du jury était Pierre Caspar.

Le jury était composé de Philippe Carré, Pierre Caspar, Brigitte Albero, Michał Bron, Hervé Cellier.

Les rapporteurs étaient Pierre Caspar, Brigitte Albero.


  • Résumé

    Cette thèse vise à élucider l'autodirection en apprentissage dans sa dimension collective. Depuis plus de cent ans se pratiquent des cercles d'étude, notamment en Suède. Ce modèle pâtit d'une absence d'études en langue française. Un premier but pour cette recherche est de combler cette lacune. Nous avons initié 11 cercles d'étude en France en milieu naturel, dans des contextes et sur des thèmes différents, pour étudier les effets d'une présence variable ou de l'absence d'une Personne Référente au Savoir (PRS) sur la régulation et perceptions de l'apprentissage de 53 participants. La recherche indique que le degré d'anticipation sur le fonctionnement du groupe et sa nature collective, et la fréquence de la co-évaluation, sont plus prononcés dans les cercles d'étude sans PRS. Une étude de la perception des apprentissages révèle des différences liées davantage à d'autres variables. Un degré de satisfaction élevé des apprenants se manifeste indépendamment des modalités de la PRS. Cette recherche révèle qu'au contraire de ce à quoi on pouvait s'attendre, la présence d'un facilitateur spécialiste du domaine (enseignant ou formateur) n'a pas favorisé une perception d'apprentissage qui est quantitativement plus grand ou plus diversi?é, ou une plus grande satisfaction. En?n, il est proposé d'élargir la conception de l'autodirection pour inclure une dimension collective.Cette co-direction, portée par une qualité des relations, coopératives et démocratiques, est la base d'une agentivité collective.

  • Titre traduit

    Self-Direction in Cooperative Learning-The case of Study Circles


  • Résumé

    This thesis aims to shed light on self-direction in learning within its collective dimension. Study Circles have been used for over one hundred years, mainly in Sweden. Studies on this model in French are lacking. One goal for this re- search is to ?ll in on this de?ciency. We have initiated 11 Study Circles in France, in naturalistic settings, on different themes and within different contexts, to study the effects of a varying presence or absence of a Reference Person to the Field of Study (RPFS) on the regulation and perceptions of the learning by 53 participants.The research indicates that the degree of anticipation of group processes and its collective nature, and the frequency of co-evaluation, are higher in Study Circles with no RPFS. A study of perceptions of learning reveals differences mainly linked to other variables. A high level of learner satisfaction manifests itself independently of RPFS modalities. This research reveals that contrary to what one may expect, the presence of a domain speci?c specialist (teacher or instructor) did not favor a perception of quantitatively greater or more diversi?ed learning, or greater satisfaction. Lastly, it is suggested to ex- tend the concept of self-direction to include a collective dimension. This co-direction, borne by a cooperative and democratic quality of relations, is the basis for communal agency.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.