Le théâtre de propagande socialiste en France, 1880-1914 : Mise au jour d'une fraction de l'histoire du théâtre militant.

par Marjorie Gaudemer

Thèse de doctorat en Arts du spectacle

Sous la direction de Christian Biet.

Soutenue le 05-12-2009

à Paris 10 , dans le cadre de Ecole doctorale Lettres, langues, spectacles (Nanterre) .


  • Résumé

    Avec la reprise, après la répression de la Commune, du mouvement ouvrier et révolutionnaire, les socialistes, lancés à la conquête du pouvoir politique, redoublent d’efforts pour rallier un nombre croissant de travailleurs, et font du théâtre, cet art social par excellence et qui occupe à l’époque une place culturelle centrale, un de leurs moyens de propagande. Bien que marqué par des expériences fugaces, le théâtre saisi par le mouvement socialiste se traduit alors, au moins jusqu’à l’avènement de la Première Guerre mondiale, par la programmation de représentations, la formation de troupes et la rédaction de pièces, se divise au fil des années en trois branches d’activité – des aînés, des jeunes gens et des enfants. Grâce au rassemblement de documents sur lesquels l’attention de la recherche théâtrale est des plus inhabituelles, ce théâtre organisé et/ou pratiqué pour la propagande socialiste est ici mis au jour, sous ses différents aspects. La première partie porte sur la pensée de ce théâtre, et, après un retour sur la propagande socialiste comme but, explore les raisons du recours au théâtre comme moyen. La deuxième partie traite de son activité effective, s’arrête, en ce sens, sur les cadres et conditions d’émergence, l’évolution et les facteurs d’évolution de ce théâtre, l’organisation et le fonctionnement des troupes, l’accueil et la réception des représentations. La troisième et dernière partie est consacrée aux pièces conseillées, programmées et/ou jouées par les socialistes ; ces pièces y sont analysées d’après la fonction propagandiste qui leur est assignée, sous l’angle de leurs thèmes et discours ainsi que de leur construction dramaturgique. Cette étude éclaire ainsi un pan de l’histoire du théâtre militant en France, et, tout en dessinant des perspectives pour la recherche sur l’histoire du théâtre en général, interroge l’existence d’une culture socialiste avant 1914.

  • Titre traduit

    Socialist propaganda theather in France, 1880-1914 : Bringing about a side of the history of militant theater.


  • Résumé

    After the repression of the “Communes”; with the recovery of the worker revolutionary movement, the socialists launched into taking over the political power. They strove to win over a growing number of workers and used theater- this archetypal social art which, at the time, had a central role- as one of their means of propaganda. Even though impacted by transient experiences, theater, as embraced by the socialist movement, expresses itself by the programming of performances, the formation of companies, reruns, compositions and impressions of plays; at least till the coming of World War I. It spread, over the years, into three domains of activity- those of elders, young people and that of children. Thanks to the attention that was paid to sources which are usually ignored by performing arts, theater- such as the one that was organized and/or performed for socialist propaganda- is shed to light in our study, regarding its various aspects. The first part tackles the reflection of this theater, and after a section concerning socialist propaganda as a purpose, explores the reasons for resorting to stage. The second part deals with its actual activity and hitherto reviews its frameworks and the conditions of its emergence, the organization and the functioning of its companies, the reception of its performances. The third and last part is devoted to plays that were on, that were performed, written and/or advised by socialists. Plays are tackled in accordance with the two main roles that socialists assigned to theater. But dramatic art- since militants put a stress on these texts- was focused on texts that were supposed to meet the purpose of persuasion.Thus, our study sheds light on one stage of militant theater in France, and hitherto brings about caveats for research concerning the history of theater in general. It also makes one wonder about the emergence of a socialist culture in France before 1914.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.