Etude longitudinale des effets de facteurs psychosociaux et d'interventions de prévention sur la susceptibilité de fumer d'enfants de huit à onze ans : le cas de la Théorie du Comportement Planifié et du Réseau Amical

par Cécile Bazillier

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Pascal Mallet et de Jean-François Verlhiac.

Le président du jury était Roger Fontaine.

Le jury était composé de Pascal Mallet, Roger Fontaine, Paul Poteat, Olivier Desrichard.

Les rapporteurs étaient Paul Poteat, Olivier Desrichard.


  • Résumé

    Un programme de prévention du tabagisme peut-il être efficace auprès d’enfants de 8 à 11 ans ? Afin de répondre à cette question, nous avons mis en place une étude longitudinale de 2 ans. Nous avons fondé notre travail sur la Théorie du Comportement Planifié (Ajzen, 1991) et l’analyse des groupes amicaux. 1272 enfants ont participé à l’étude. Le groupe expérimental a participé soit à une, deux ou trois interventions de prévention conçues et mise en place par le Comité des Hauts de Seine de la Ligue Contre le Cancer. Ces enfant ont été comparés à un groupe de contrôle n’ayant suivi aucune intervention et un groupe de comparaison ayant suivi des interventions sur l’alimentation. Dans un premier temps, nous avons analysé les déterminants de la susceptibilité de fumer lors de trois phases de récoltes des données. Nous avons pu en conclure que les variables de la Théorie du Comportement Planifié (les croyances, les attitudes, la perception des normes parentales et amicales et du comportement passé, concernant la consommation du tabac) rendaient compte pour une part significative de la variance de la susceptibilité de fumer. Dans un deuxième temps, nous avons évalué l’impact des interventions de prévention grâce à l’analyse multi-niveaux. Les niveaux intégrés dans l’analyse sont le groupe classe et à l’intérieur de celui-ci le groupe amical informel. L’analyse des données longitudinales indique que les connaissances, croyances, normes parentales, contrôle comportemental, comportement passé et susceptibilité de fumer ont été positivement influencés par les interventions de prévention. On constate en outre que les membres d’un même groupe amical ont des normes et comportements similaires vis-à-vis du tabac. La question du rôle des groupes amicaux dans la consommation tabagique des enfants d’écoles primaires est posée. Par ailleurs, ces résultats nous conduisent à réfléchir sur les effets de la fréquence des interventions et de leur contenu sur la susceptibilité de fumer, ainsi qu’à l’efficacité et l’utilité de faire de la prévention auprès d’enfants de cet âge.


  • Résumé

    Could a smoking prevention programme be effective in 8 to 11 years old children? In order to answer that question, we launched a two-year longitudinal study. We based our work on the Theory of Planned Behaviour (Ajzen, 1991) and analysis of peer groups. 1272 children took part in the study. The experimental group participated in one, two or three prevention interventions created by a French Cancer charity (Comité des Hauts de Seine de la Ligue Contre le Cancer). These children were compared to a control group who did not attend any prevention intervention, and a comparison group who attended a healthy eating prevention programme. Firstly, we analyzed the determinants of smoking susceptibility for the three waves of data collection. We concluded that the extended variables of the Theory of Planned Behaviour (beliefs, attitudes, perceived parental and peer norms, past smoking behaviour accounted for a significant amount of the variance in smoking susceptibility. Secondly, we evaluated the impact of the prevention intervention programme using multi level modelling. Children were nested within peer groups (level 2) and classes (level 1). The analysis of longitudinal data indicated that knowledge, beliefs, parental norms, perceived behavioural control and smoking susceptibility were positively influenced by prevention interventions. We also found that members of a peer group have similar norms and behaviour regarding tobacco. The role of peer norms in tobacco use is questioned. Additionally, these results made us think about the effect of the frequency and the content of prevention intervention on smoking susceptibility, as well as the efficacy and usefulness of prevention intervention at that age.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.