Comportements, attitudes et pratiques langagières des jeunes issus de l'immigration marocaine à Nanterre

par Sahar Benslimane

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Françoise Gadet.

Soutenue en 2009

à Paris 10 .


  • Résumé

    Ce travail est le fruit d’une enquête faite sur le terrain auprès des jeunes issus de l’immigration marocaine (deuxième et troisième génération) à Nanterre. Il vise d’étudier le rapport des jeunes à leur langue d’héritage. Cette étude a tenté de répondre aux questions suivantes : Les langues arabes et berbères sont-elles bien transmises dans les familles marocaines à Nanterre ? Que représentent-elles pour les jeunes ? Quelle place prennent-elles dans la construction de leur identité ? Nous sommes partis d’une constatation : les jeunes de la ‘troisième génération’ développent des attitudes et des pratiques langagières différentes de celles de la ‘deuxième génération’. Afin de vérifier ce postulat, pratiques déclarées et pratiques observées ont été comparées et confrontées à ce que pensent les jeunes eux-mêmes de ces pratiques (auto-évaluation des compétences) et aux représentations qu’ils se font de leurs langues d’héritage (valorisation / dévalorisation). Cette étude montre qu’au-delà de leur transmission effective, les langues arabes et berbères conservent chez tous les jeunes une forte valeur symbolique. Elles sont une composante primordiale de leur identité.

  • Titre traduit

    Behaviors, attitudes and linguistic practices of young people issued from Moroccan immigration in Nanterre


  • Résumé

    This work is the fruit of a field investigation dealt with young people issued from Moroccan immigration (second and third generation) in Nanterre. It aims to study the report of the young people to their language of heritage. This study tried to answer the following questions: Are the arab and berber languages well transmitted in the Moroccan families at Nanterre? What do they represent for the young people? Which place do they take in the construction of their identity ? We started from an observation: the young people of the ` third generation' develop attitudes and linguistic practices different from those of the ` second generation'. In order to check this postulate, declared practices and observed practices were compared and confronted with what the young people themselves think of these practices (self-evaluation of skills) and with the representations they make of their languages of heritage (valorization/devaluation). This study shows that beyond their effectif transmission, the arab and berber languages preserve for all the young people a strong symbolic value. They are a paramount component of their identity.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (223, 147 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 211-222 [volume 1]. Annexes [volume 2]

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 09 PA10-138 (1-2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.