Transformation du système financier et croissance en Chine

par Chenxiang Liu

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Michel Aglietta.

Soutenue le 24-11-2009

à Paris 10, dans le cadre de Ecole doctorale Economie, organisations, société (Nanterre).

Le président du jury était Hélène Raymond.

Le jury était composé de Michel Aglietta, Hélène Raymond, Eric Girardin, Mary-Françoise Renard, Françoise Lemoine.

Les rapporteurs étaient Eric Girardin, Mary-Françoise Renard.


  • Résumé

    L’économie chinoise est en croissance régulière depuis l’ouverture et la réforme 1978. Pourtant, un système bancaire défaillant à cause de nombreux prêts non performants accordés aux entreprises d’Etat et le sous-développement du marché des capitaux entravent un développement économique plus sain. Le but de cette thèse est d’analyser le financement de l’économie et l’amélioration de la performance dans les différents secteurs financiers. A cette fin, notre thèse s’articule autour de six chapitres. Dans le premier, nous aborderons les différentes composantes de la croissance. Celle-ci est tirée plutôt par les exportations et les investissements, la consommation reste relativement faible. Le second chapitre sera consacré à la recapitalisation des grandes banques commerciales d’Etat, la consolidation des banques commerciales urbaines et la restructuration des coopératives rurales de crédit. Le troisième chapitre traitera de la réforme de la structure du marché boursier primaire. Notre analyse sera ponctuée par des analyses empiriques des PER (price earning ratio) sur le marché secondaire. Le quatrième chapitre traitera du développement récent du marché obligataire et du besoin imminent de son expansion. L’avant dernier chapitre présentera le financement des PME—le grand contributeur de la croissance et le rôle important des organismes de garantie dans leurs financements. Enfin, le dernier chapitre s’évertuera à analyser la création d’un système financier rural adéquat et soutenable, qui permettrait de répondre aux divers besoins de la construction des “nouvelles campagnes socialistes”.

  • Titre traduit

    Transformation of the financial system and growth in China


  • Résumé

    The Chinese economy is growing steadily and rapidly since the reform and opening 1978. However, a failing banking system because of many non-performing loans granted to state-owned enterprises and the underdevelopment of capital markets hinder the healthy economic development. The aim of this thesis is to analyze the financing of the economy and improving performance in the financial sectors. To this end, our thesis is structured around six chapters. In the first, we discuss the different components of growth. It is rather driven by exports and investment, consumption remains relatively low. The second chapter is devoted to the recapitalization of large state-owned commercial banks, the consolidation of city commercial banks and the restructuring of rural credit cooperatives. The third chapter will discuss split-share structure reform in the primary stock market. Our analysis will be punctuated by empirical analysis of PER (price earning ratio) on the secondary market. The fourth chapter will discuss the recent development of the bond market and the imminent need of expansion. The penultimate chapter will present the financing of SME—the major driving force of growth and the important role of credit guarantee institutions. The final chapter will strive to analyze the creation of a well-functioning and sustainable rural financial system, which would address the diverse needs of “new socialist countryside” construction.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.